Virus en Israël : Un organisme de réparations à domicile aide les aînés
Rechercher

Virus en Israël : Un organisme de réparations à domicile aide les aînés

Tenufa Bakehila collecte des fonds pour un deuxième véhicule de réparation d'urgence destiné au sud d'Israël

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Un bénévole de Tenufa Bakehila avec le véhicule de réparation d'urgence de l'organisation, utilisé pour faire des réparations à domicile gratuitement pour ceux qui sont dans le besoin pendant le coronavirus. (Autorisation Mark Neyman/GPO)
Un bénévole de Tenufa Bakehila avec le véhicule de réparation d'urgence de l'organisation, utilisé pour faire des réparations à domicile gratuitement pour ceux qui sont dans le besoin pendant le coronavirus. (Autorisation Mark Neyman/GPO)

Lorsque le coronavirus est apparu pour la première fois en Israël, l’organisation à but non lucratif Tenufa Bakehila a créé un véhicule de réparation mobile d’urgence pour aider les personnes âgées et les survivants de la Shoah à effectuer des réparations d’urgence gratuites à domicile.

Les bénévoles de Tenufa Bakehila ont réparé les systèmes électriques défectueux qui laissaient les gens sans lumière ni chauffage, réparé la plomberie et installé des barres de sécurité dans les douches et les baignoires.

Mais la contrainte du confinement et de la distanciation sociale due au coronavirus a rendu les choses plus difficiles, en plus des problèmes financiers habituels qui accablent nombre de leurs clients, a déclaré Gabi Nachmani, fondateur et directeur de Tenufa Bakehila.

Au cours des dix derniers mois, l’organisation a effectué des réparations gratuites dans plus de 350 foyers, recevant exclusivement des recommandations des services sociaux de chaque municipalité.

Lorsqu’une personne bénéficie du filet de sécurité de Tenufa Bakehila, les travailleurs sociaux de l’organisation travaillent également avec elle pour résoudre d’autres problèmes spécifiques qui peuvent survenir.

Un bénévole de Tenufa Bakehila faisant des réparations à domicile gratuitement pour ceux qui en ont besoin pendant le coronavirus. (Autorisation Mark Neyman/GPO)

L’organisation collecte actuellement 200 000 NIS pour un deuxième véhicule de réparation d’urgence qui sera utilisé dans le sud d’Israël.

Avant l’apparition du coronavirus, Tenufa Bakehila travaillait également sur des réparations plus importantes pour des clients dans le besoin, en réparant les fenêtres et en rénovant des salles de bain et des cuisines délabrées et souvent insalubres.

Au cours des 27 dernières années, les équipes de travail professionnelles de Tenufa Bakehila ont aidé plus de 5 500 familles dans 16 villes d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...