Virus: les USA et la Corée du Sud reportent des exercices militaires conjoints
Rechercher

Virus: les USA et la Corée du Sud reportent des exercices militaires conjoints

La Corée du Sud est le foyer de contagion le plus important hors de Chine ; Washington y est militairement présent pour le protéger face à la Corée du Nord et son arme nucléaire

Des travailleurs portant leur tenue de protection aident à nettoyer leurs équipements respectifs après la désinfection contre le coronavirus dans une station du métro de Séoul, en Corée du Sud, le 21 février 2020. (Crédit : AP Photo/Ahn Young-joon)
Des travailleurs portant leur tenue de protection aident à nettoyer leurs équipements respectifs après la désinfection contre le coronavirus dans une station du métro de Séoul, en Corée du Sud, le 21 février 2020. (Crédit : AP Photo/Ahn Young-joon)

Les Etats-Unis et la Corée du Sud ont reporté jeudi des exercices militaires en raison de l’épidémie de coronavirus dans ce pays d’Asie qui a enregistré 334 nouveaux cas, portant le total des personnes contaminées à 1 595.

La Corée du Sud est le foyer de contagion le plus important hors de Chine continentale où le coronavirus est apparu en décembre.

La décision a été prise après que Séoul a déclaré son plus haut niveau d’alerte « grave » sur le virus, a déclaré jeudi le Commandement des forces conjointes dans un communiqué, ajoutant que les manœuvres en Corée du Sud avaient été reportées « jusqu’à nouvel ordre ».

Les Etats-Unis disposent de 28 500 militaires en Corée du Sud pour protéger ce pays d’Extrême-Orient face à son voisin du Nord qui possède l’arme nucléaire.

Nombre de soldats sont stationnées à Camp Humphreys à Pyeongtaek, le plus grand complexe militaire américain hors des Etats-Unis.

Les deux pays ont déjà largement réduit leurs exercices militaires pour faciliter les négociations sur le programme nucléaire de la Corée du Nord — qui condamne ces manœuvres considérées par Pyongyang comme un prélude à une invasion.

Un exercice de coordination des commandements entre les Etats-Unis et la Corée du Sud avait été prévu au printemps.

Croissance revue à la baisse

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus annoncé jeudi est le plus haut jamais rapporté par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (KCDC). Le nombre de personnes décédées reste cependant à 12.

Plus de 80 % des cas de contamination ont été enregistrés à Daegu, la quatrième plus grande ville du pays avec 2,5 millions d’habitants, et dans la province voisine du Nord Gyeongsang.

Un homme portant un masque de protection à vélo à Wuhan, dans la province centrale de Hubei, en Chine, le 17 février 2020. (Crédit : STR / AFP )

La majorité d’entre eux ont un lien avec la secte d’inspiration chrétienne de l’Eglise Shincheonji de Jésus.

Une de ses fidèles, âgée de 61 ans, qui ignorait être porteuse du virus, l’aurait transmis en assistant à quatre services religieux avant d’être diagnostiquée.

Dans tout le pays, les autorités locales ont commencé à contrôler l’état de santé des plus de 200 000 membres de cette secte. Le nombre de cas devrait donc encore augmenter.

Les autorités ont recommandé à la population de redoubler de prudence et conseillé aux personnes présentant de la fièvre ou des symptômes respiratoires de rester chez elles.

Un militaire américain de 23 ans, stationné dans le camp de Carroll à 30 km au nord de Daegu, a été déclaré mercredi positif au Covid-19.

De nombreux événements sont perturbés par cette épidémie. Des concerts de K-pop ont été annulés, le coup d’envoi du championnat national de football a été reporté et les Mondiaux de tennis de table ont été ajournés.

Autre conséquence, la Banque de Corée a révisé jeudi à la baisse sa prévision de croissance pour 2020. Elle table désormais sur une croissance de 2,1 %, soit 0,2 point de moins que prévu, en raison notamment d’une baisse de la consommation et d’un ralentissement des exportations à cause de l’épidémie du nouveau coronavirus.

L’Eglise catholique de Corée du Sud a suspendu toutes les messes qui devaient être célébrées dans les plus de 1 700 églises du pays.

Un groupe de fidèles catholiques récemment rentré d’un pèlerinage en Israël est à l’origine de nombreuses contaminations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...