Virus : l’Iran annule la Journée al-Qods anti-Israël
Rechercher

Virus : l’Iran annule la Journée al-Qods anti-Israël

Ces rassemblements contre l’État juif et en soutien aux Palestiniens ont lieu le dernier vendredi du Ramadan - qui tombe, cette année, le 22 mai

Des soldats iraniens soutenus par l'Iran et des brigades du Hezbollah brûlent des drapeaux israélien et américain pendant la journée d'Al-Qods, à Bagdad, le 31 mai 2019/. (Crédit 
: AHMAD AL-RUBAYE / AFP)
Des soldats iraniens soutenus par l'Iran et des brigades du Hezbollah brûlent des drapeaux israélien et américain pendant la journée d'Al-Qods, à Bagdad, le 31 mai 2019/. (Crédit : AHMAD AL-RUBAYE / AFP)

JTA — L’Iran a annulé les manifestations et les rassemblements organisés dans le pays pour marquer la Journée Al-Qods en raison de la crise du coronavirus.

Cette journée, habituellement marquée par des événements anti-israéliens et pro-palestiniens, a lieu le dernier vendredi du Ramadan, qui tombe cette année le 22 mai.

Al-Qods signifie « Jérusalem » en arabe.

La Journée Al-Qods a été instituée en 1979 par l’Ayatollah Khomeini, leader de la révolution iranienne. Elle est célébrée dans tout le Moyen-Orient et dans des pays du monde entier, notamment aux États-Unis.

D’autres programmes seront organisés pour remplacer les rassemblements, a déclaré un responsable iranien aux journalistes dans la journée de dimanche, selon l’agence de presse semi-officielle Tasnim.

Ce responsable – le général Ramezan Sharif, chef du centre de l’Intifada et d’Al-Qods au sein du conseil de coordination islamique iranien – a indiqué que tous les sites religieux, dans le pays, ont fermé leurs portes en raison de la pandémie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...