Von der Leyen appelle les 27 à lutter contre les discriminations anti-Roms
Rechercher

Von der Leyen appelle les 27 à lutter contre les discriminations anti-Roms

Le 2 août a été proclamé "Journée européenne de commémoration de l'Holocauste des Roms"

Dans cette photo prise le 13 décembre 2019, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen observe la salle lors d'une conférence de presse au bâtiment Europa à Bruxelles. (Photo par KENZO TRIBOUILLARD / AFP)
Dans cette photo prise le 13 décembre 2019, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen observe la salle lors d'une conférence de presse au bâtiment Europa à Bruxelles. (Photo par KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a appelé les Etats membres à s’engager à mettre fin aux discriminations contre les Roms, à l’occasion dimanche de la Journée européenne commémorant leur extermination par les nazis.

Dans un communiqué conjoint avec la vice-présidente de la Commission chargée des valeurs et de la transparence, Vera Jourova, et la commissaire à l’Egalité, Helena Dalli, la cheffe de l’exécutif européen a rendu hommage aux victimes ainsi qu’à Raymond Gurême, l’un des derniers survivants des camps d’internement de Tziganes français décédé en mai à l’âge de 94 ans.

Il « s’est battu jusqu’au bout pour les droits et la dignité des Roms », ont-elles salué.

« Il nous faut remplacer l’anti-tsiganisme par l’ouverture et l’acceptation, les discours et les crimes haineux par la tolérance et le respect de la dignité humaine et les brutalités par l’éducation sur l’Holocauste », indiquent-elles.

« La Commission appelle donc tous les États membres à s’associer à l’engagement de mettre fin au racisme et à la discrimination qui touchent de façon flagrante nos grandes minorités ethniques roms », poursuivent-elles, exhortant les 27 « à s’engager en faveur de la mise en place d’un nouveau cadre stratégique de l’UE pour l’égalité, l’inclusion et la participation des Roms, en vue d’instaurer l’équité sociale et une plus grande égalité dans tous les sens du terme ».

En plus des six millions de Juifs exterminés par les nazis pendant la 2e guerre mondiale, 500 000 Roms ont subi le même sort.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...