Rechercher

WhatsApp permet de se connecter via un proxy pour contourner les régimes répressifs

Le service de messagerie populaire a lancé une fonctionnalité pour aider ses utilisateurs à outrepasser les restrictions d'accès à Internet

Illustration : L'application de communication WhatsApp sur un smartphone. (Crédit : AP Photo/Patrick Sison)
Illustration : L'application de communication WhatsApp sur un smartphone. (Crédit : AP Photo/Patrick Sison)

Le service de messagerie populaire WhatsApp a annoncé qu’il permettra aux utilisateurs de se connecter au service via des serveurs proxy afin de contourner les restrictions d’accès à Internet imposées par les régimes répressifs.

De tels serveurs peuvent permettre aux utilisateurs de se connecter au service malgré les mesures de blocage réseau.

« Les perturbations, comme celles que nous avons vues en Iran pendant des mois, nient les droits fondamentaux des personnes et les empêchent de recevoir une aide urgente », a déclaré WhatsApp dans un communiqué. « Dans le cas où ces restrictions persistent, nous espérons que cette solution aidera les gens partout où il y a un besoin de communication sécurisée et fiable. »

Les proxies sont mis en place par diverses organisations et volontaires pour aider les utilisateurs à contourner les restrictions.

L’entreprise a fourni des instructions pour se connecter par le biais de proxies, bien que les utilisateurs devront trouver eux-mêmes les serveurs disponibles dans leur région.

Ces dernières années, les régimes autoritaires ont souvent bloqué ou fortement restreint l’accès à Internet lors de troubles ou de manifestations de masse afin d’empêcher la diffusion d’informations et de limiter la capacité des dissidents à s’organiser.

L’Iran est confronté à des manifestations de masse contre le régime après la mort, en septembre, de Mahsa Amini, une Irano-kurde de 22 ans, à la suite de son arrestation à Téhéran pour une infraction présumée au code vestimentaire strict du pays pour les femmes.

Les autorités ont restreint l’accès à Instagram et à WhatsApp – jusqu’à cet automne, les derniers services de réseaux sociaux non filtrés – puis ont pris des mesures sévères à l’encontre d’applications comme le Google Play Store ainsi que des réseaux privés virtuels (VPN) qui cherchent à contourner les restrictions d’accès locales.

Les Iraniens utilisent depuis longtemps les VPN pour accéder aux sites bloqués en Iran. Les responsables gouvernementaux eux-mêmes, dont le ministre des Affaires étrangères, ont des comptes Twitter malgré le blocage dans le pays.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.