Rechercher

Woody Allen, 86 ans, quitte le cinéma pour se consacrer à l’écriture

L'acteur et réalisateur quatre fois oscarisé arrête le cinéma et va écrire un roman ; il a été poursuivi par des accusations d'abus sexuels par sa fille adoptive

Le réalisateur Woody Allen lors d’une conférence de presse à l'opéra La Scala, à Milan, en Italie, le 2 juillet 2019. (Crédit : Luca Bruno / AP)
Le réalisateur Woody Allen lors d’une conférence de presse à l'opéra La Scala, à Milan, en Italie, le 2 juillet 2019. (Crédit : Luca Bruno / AP)

Woody Allen a annoncé dimanche qu’il prenait sa retraite du cinéma après une carrière de plus de cinq décennies, selon le magazine Variety.

Alors qu’il faisait la promotion de son 50e film en Europe, Allen a déclaré au journal espagnol La Vanguardia : « Mon idée, a priori, est de ne plus faire de films, et de me concentrer sur l’écriture. »

Le réalisateur et acteur a déclaré qu’il avait l’intention d’écrire un roman.

Tout au long de sa carrière, Allen a été nominé 16 fois pour l’Oscar du meilleur scénario et a remporté quatre Oscars.

En juin, il a évoqué l’idée de prendre sa retraite lors d’une interview avec Alex Baldwin, déclarant « une grande partie de l’excitation a disparu ». Allen a cité l’évolution vers le streaming de films plutôt que le modèle plus traditionnel du cinéma comme la cause principale de sa passion déclinante.

« Je n’ai pas le même plaisir qu’en faisant un film et en le projetant dans une salle de cinéma », a déclaré Allen. « C’était un sentiment agréable de savoir que 500 personnes le voyaient en même temps ».

Sur cette photo d’archives du samedi 15 mai 2010, le cinéaste Woody Allen, à droite, et sa femme Soon-Yi Previn arrivent pour la première de « Another Year », lors du 63e festival international du film à Cannes, dans le sud de la France. (Crédit : Matt Sayles/AP)

Le réalisateur et comédien de 86 ans est tombé en disgrâce aux États-Unis après que sa fille adoptive, Dylan Farrow, l’a accusé d’avoir abusé d’elle sexuellement lorsqu’elle était enfant. Allen a toujours nié ces accusations.

Ces accusations ont suffi à Amazon pour annuler la sortie du film d’Allen « A Rainy Day in New York », déchirant ainsi leur contrat de 80 millions de dollars.

Selon une biographie de 2015 rédigée par l’écrivain new-yorkais David Evanier, Allen a mis sa judéité au premier plan de son œuvre, s’attaquant ainsi au cœur de l’insécurité juive.

« Allen a été la première star comique juive grand public », déclare Evanier, qui a également écrit des biographies de Tony Bennett et de Bobby Darrin.

Woody Allen et Mia Farrow dans le film « Hannah et ses sœurs » de 1986 (Crédit : YouTube)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...