Yaalon : le Hamas tente de lancer des attaques terroristes « sérieuses »
Rechercher

Yaalon : le Hamas tente de lancer des attaques terroristes « sérieuses »

Après l'arrestation de membres du mouvement à Qalqilya, le ministre de la Défense a souligné son rôle central dans la violence actuelle

Le ministre de la Defense Moshe Yaalon (au centre) , le chef d’état-major de Tsahal Gadi Eisenkot (à gauche) et le .président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset Tzachi Hanegbi lors d’une visite de la Brigade de Judée de Tsahal le 10 novembre 2015 (Photo: page Facebook de Moshe Yaalon)
Le ministre de la Defense Moshe Yaalon (au centre) , le chef d’état-major de Tsahal Gadi Eisenkot (à gauche) et le .président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset Tzachi Hanegbi lors d’une visite de la Brigade de Judée de Tsahal le 10 novembre 2015 (Photo: page Facebook de Moshe Yaalon)

Le Hamas tente de perpétrer de « graves » attaques terroristes depuis la Cisjordanie, a averti mardi le ministre de la Défense Moshe Yaalon.

Lors d’une visite de la Brigade de Judée de Tsahal, un commandement régional en Cisjordanie au nord de Jérusalem, Yaalon a évoqué l’arrestation dans la nuit de lundi à mardi de 24 membres d’une cellule présumée du Hamas dans la ville de Qalqilya en Cisjordanie, près de la ville israélienne de Kfar Saba.

« Ceux qui ont été arrêtés à Qalqilya étaient des membres du Hamas qui recevaient des instructions du Hamas afin de perpetrer des attaques terroristes graves, » a déclaré le ministre de la Défense, « et les forces de sécurité les ont bien sûr arrêtés avant qu’ils puissent mener à bien leurs plans. »

על מעצר פעילי חמאס הלילה בקלקיליה.

Posted by ‎משה (בוגי) יעלון – Moshe (Bogie) Ya'alon‎ on Tuesday, 10 November 2015

Yaalon était accompagné par le président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset Tzachi Hanegbi (Likud) et du chef d’état-major de Tsahal Gadi Eisenkot.

« Le Hamas tente de générer des attaques terroristes en Judée et Samarie » – le nom officiel israélien pour la Cisjordanie – « par l’incitation à la violence et l’activation des infrastructures », a dit Yaalon.

Le service de sécurité du Shin Bet avait annoncé plus tôt mardi qu’une cellule du Hamas avait été découverte en Cisjordanie et que 24 de ses membres avaient été arrêtés lundi.

Les détenus, qui n’ont pas été nommés, ont été appréhendés lors d’une opération conjointe avec la police israélienne et l’armée israélienne, et comprennent de « hauts responsables du Hamas, dont certains avaient été emprisonnés dans le passé, certains plus d’une fois, pour leur activité au sein du Hamas, entre autres des activités militaires », lit-on dans un communiqué du service de sécurité.

Selon le Shin Bet, la cellule recevait un financement des dirigeants du Hamas qui se trouvent au Qatar et dans la bande de Gaza.

Environ 35 000 Shekels (8 000 euros) ont également été saisis lors du raid.

Le Shin Bet a affirmé que l’incident soulignait les efforts actuels du Hamas pour organiser des cellules en Cisjordanie « avec l’objectif ultime, parmi beaucoup d’autres, de perpétrer des attaques et des activités militaires contre des cibles israéliennes. »

Le Hamas a réagi à l’arrestation mardi en disant qu’elle « ne provoquerait pas l’échec de l’Intifada. »

« Elle nous pousse à continuer afin qu’Israël paie pour ses crimes, » a dit le mouvement terroriste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...