Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Yaël Braun-Pivet a porté plainte après avoir reçu des menaces antisémites

"'Salut la grosse truie juive. (...) On n'a plus de zyklon hélas mais des barres de fer pour éliminer cette saloperie de Jude,'" est écrit dans la lettre

Yael Braun-Pivet, avec une fleur en papier offerte par un homme au 'Centre de Rétention Administrative' (CRA), une structure de détention des migrants à Vincennes, à l'est de Paris, le 18 septembre 2019. (Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP via Getty Images)
Yael Braun-Pivet, avec une fleur en papier offerte par un homme au 'Centre de Rétention Administrative' (CRA), une structure de détention des migrants à Vincennes, à l'est de Paris, le 18 septembre 2019. (Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP via Getty Images)

La présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet, dénonçant le « phénomène massif » de violences envers les élus, a annoncé dimanche avoir porté plainte après avoir reçu une « lettre de menaces absolument abominable ».

« Ça commence très aimablement par : ‘salut la grosse truie juive. (…) On n’a plus de zyklon hélas mais des barres de fer pour éliminer cette saloperie de Jude' », a lu Mme Braun-Pivet sur le plateau du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI.

« J’ai deux pages comme cela, j’ai évidemment porté plainte », a-t-elle précisé.

Selon Mme Braun-Pivet, ce courrier présente « la même écriture » que ceux reçus récemment par deux autres élues des Yvelines, la présidente du groupe Renaissance Aurore Bergé, et la députée Renaissance Marie Lebec. L’auteur s’en prenait notamment au bébé de 4 mois de Mme Bergé, « si petit » et qui « ne pourra pas s’enfuir ».

« Jamais je n’aurais imaginé qu’en m’engageant en politique j’aurais à subir l’antisémitisme, le sexisme, la violence verbale, parfois la violence physique à travers nos permanences », a souligné Mme Braun-Pivet.

Selon le décompte des services du Palais-Bourbon, depuis le début de la mandature, « 61 parlementaires ont subi des violences, que ce soit au sein de leur permanence ou par courrier ou sur les réseaux sociaux » et notamment « 22 depuis le 19 mars ».

S’il s’agit d’un « phénomène massif », marqué par une hausse de 32 % des violences à l’égard des élus l’an passé, le regain récent s’explique aussi par la contestation de la réforme des retraites.

De manière plus générale, Mme Braun-Pivet a fustigé les « quelques centaines d’individus qui viennent pour tout casser » et « mettent à mal nos libertés » en marge des cortèges. « Ce sont des gens qui ne respectent rien, certainement pas la vie humaine », a-t-elle fait valoir.

Jean-Luc Mélenchon, leader du parti de gauche français La France Insoumise (LFI), s’entretient avec un journaliste en marge d’une séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale française à Paris, le 14 janvier 2020. (Crédit : Ludovic Marin / AFP)

Elle a au passage épinglé La France insoumise (LFI) qui « d’une certaine façon légitime » la violence dans les manifestations en considérant que « ces individus ont de bonnes raisons » et qu’existerait une « violence institutionnelle » à laquelle les casseurs ne feraient que répondre « en réaction et en défense ». « C’est ahurissant comme prise de position », s’est-elle indignée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.