Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Youcef Atal n’est plus suspendu par Nice, selon l’entraîneur du club

L'international algérien avait été sanctionné par son club en octobre - puis par la justice début janvier - après avoir partagé une vidéo appelant à "un jour noir sur les Juifs"

Le footballeur algérien de Nice Youcef Atal arrive au palais de justice de Nice, pour son procès pour incitation à la haine, le 18 décembre 2023. (Crédit : Valery HACHE / AFP)
Le footballeur algérien de Nice Youcef Atal arrive au palais de justice de Nice, pour son procès pour incitation à la haine, le 18 décembre 2023. (Crédit : Valery HACHE / AFP)

Sanctionné par son club en octobre après avoir partagé une vidéo appelant à « un jour noir sur les Juifs », sur fond de guerre entre Israël et le Hamas, l’international algérien Youcef Atal a vu sa suspension prendre fin, a affirmé jeudi Francesco Farioli, l’entraîneur de Nice.

« La communication est très claire : le joueur est sous contrat jusqu’au mois de juin. Il va revenir. Sa suspension est terminée. Donc le joueur est à disposition », a indiqué Farioli lorsque lui a été posée la question d’un possible retour dans le groupe professionnel d’Atal, éliminé de la CAN avec l’Algérie.

Contrairement à son compatriote Hicham Boudaoui, qui devait revenir à Nice dès ce jeudi, Youcef Atal n’est attendu que « lundi » sur la Côte d’Azur et ne pourra donc participer à la rencontre de L1 contre Metz dimanche, selon la même source. « Il a été décidé de lui laisser quelques jours de repos supplémentaires », a dit l’entraîneur des Aiglons.

Alors que le mercato hivernal est ouvert jusqu’au 31 janvier à minuit, Nice vient par ailleurs de recruter Valentin Rosier, un joueur évoluant au même poste qu’Atal. De ce fait, selon des sources proches du dossier, un départ de l’international algérien avant la fin du mois est de plus en plus probable.

Youcef Atal, joueur de l’équipe nationale algérienne et de l’OGC Nice, avec une écharpe sur laquelle il est inscrit « Palestine will be free ». (Crédit : Youcef Atal/Instagram)

Début janvier, Youcef Atal a été condamné par le tribunal correctionnel de Nice à huit mois de prison avec sursis et 45 000 euros d’amende pour avoir partagé sur son compte Instagram une vidéo d’un prédicateur appelant à « un jour noir sur les Juifs ».

Le joueur, qui avait présenté des excuses après avoir supprimé cette publication, a fait appel du jugement.

Atal avait publié cette vidéo quelques jours après les attaques sans précédent du Hamas contre Israël le 7 octobre, et le début des bombardements israéliens sur la bande de Gaza, territoire dirigé par le groupe terroriste palestinien.

Il avait également écopé de sept matches de suspension par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel, et n’est plus réapparu sous le maillot niçois depuis.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.