Rechercher

Yvan Attal réclame davantage d’impartialité dans le conflit israélo-palestinien

L’acteur et réalisateur franco-israélien a dit en avoir "ras le c*l d'entendre tout ce que j'entends tout le temps : qu'Israël est coupable de tous les maux"

Yvan Attal, en avril 2014 sur le plateau de 'On n'est pas couché' (Crédit : Capture d’écran YouTube)
Yvan Attal, en avril 2014 sur le plateau de 'On n'est pas couché' (Crédit : Capture d’écran YouTube)

Mardi soir, dans l’émission « Conversations avec Benjamin Petrover » sur la chaine i24, l’acteur, réalisateur, scénariste franco-israélien Yvan Attal a déclaré en avoir « ras le c*l d’entendre tout ce que j’entends tout le temps : qu’Israël est coupable de tous les maux ».

Il a également affirmé en avoir assez d’entendre « que c’est à Israël de faire toutes les concessions, et que les Israéliens sont des méchants et les Palestiniens des gentils ».

« Le jour où on pourra mettre les Palestiniens devant leurs responsabilités, il y aura beaucoup moins d’antisémitisme en France. »

« On a l’impression qu’on peut taper sur la gueule des Juifs à cause de ce qui se passe en Israël en toute impunité, le jour où on sera plus juste avec ce conflit, il y aura beaucoup moins d’antisémitisme, » a estimé le réalisateur de « Mon chien stupide », également scénariste du film « Ils sont partout ».

« J’aimerais qu’un président de France comprenne que le sort des Juifs de France est lié à ce qu’on rapporte d’Israël, » a-t-il ajouté, alors qu’Emmanuel Macron inaugurait dans la soirée le Centre européen du judaïsme dans l’ouest parisien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...