Rechercher

Zarka appelle les Israéliens rentrant de pays touchés par le BA2.75 à se faire tester

Le responsable de la lutte contre le COVID pense que si la sixième vague est en train de se calmer, la septième devrait survenir au moment des élections, prévues le 1er novembre

Capture d'écran de la vidéo du responsable chargé de la lutte contre le coronavirus, Salman Zarka, lors d'un point de presse vidéo, le 6 juillet 2022. (Crédit : Twitter)
Capture d'écran de la vidéo du responsable chargé de la lutte contre le coronavirus, Salman Zarka, lors d'un point de presse vidéo, le 6 juillet 2022. (Crédit : Twitter)

Salman Zarka, chargé de la lutte contre le Covid en Israël, a réitéré son appel aux Israéliens qui reviennent de l’étranger de procéder à des tests PCR à leur retour à la maison, même si ces derniers ne sont plus obligatoires, en raison de préoccupations liées à ce nouveau sous-variant.

Zarka a affirmé que le sous-variant BA2.75 se trouvait « principalement en Inde, mais pas seulement ». L’arrivée de nouvelles variantes en provenance de l’étranger est préoccupante. »

Il a ajouté que les personnes qui revenaient d’Inde, d’Afrique du Sud, de Malte et du Botswana devraient se faire tester après leur retour.

Bien que Zarka ait indiqué qu’il prévoyait que l’actuelle sixième vague du COVID en Israël commence bientôt à se résorber, il a prévenu qu’une nouvelle septième vague était probable cet automne. Elle devrait survenir aux alentours des élections du 1er novembre, a-t-il indiqué, « et nous sommes en dialogue avec la Commission électorale centrale pour nous assurer que tous les citoyens pourront voter ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...