Israël en guerre - Jour 292

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Ziv Frenkel, 22 ans : Globe-trotteuse et « guerrière pour la justice »

Elle a été assassinée par les terroristes du Hamas lors du festival de musique électronique Supernova, le 7 octobre

Ziv Frenkel. (Crédit : Autorisation)
Ziv Frenkel. (Crédit : Autorisation)

Ziv Frenkel, 22 ans, originaire de Kiryat Motzkin, a été assassinée par les terroristes du Hamas lors du festival de musique électronique Supernova, le 7 octobre.

Elle s’était rendue à la rave-party en compagnie de sa meilleure amie, Lin Dafni, qui a elle aussi été tuée ce jour-là, et avec une autre camarade, Moriya Raviv. Quand les tirs de roquette ont commencé, Ziv a envoyé un texto à son père, lui racontant ce qui était en train d’arriver. Elle a écrit qu’elle allait bien et a ajouté : « Ne dis rien à Maman. » Plusieurs heures plus tard, Ziv a envoyé un message à sa mère à l’aide du téléphone de Lin, lui disant : « Maman, il y a un attentat terroriste, je t’aime. »

Cela a été le dernier signe de vie de Ziv et de Lin, qui ont été considérées comme portées-disparues pendant presque une semaine. Les deux amies, inséparables, ont été retrouvées et inhumées côte à côte au kibboutz Ein Hamifratz lors de deux cérémonies de funérailles consécutives, le 15 octobre.

Ziv laisse derrière elle ses parents, Danielle et Reuven (Ruvik), et ses frère et sœur, Omri, 19 ans, et Maya, 12 ans.

Elle adorait voyager, et elle avait partagé les photos de ses destinations les plus récentes – Athènes, le Sinaï, le Mexique, la Colombie, l’Équateur, Panama et d’autres encore – sur sa page Instagram. Après son service militaire obligatoire – elle a servi dans la police – Ziv était partie pendant cinq mois en Amérique du Sud avec Lin. Les deux jeunes femmes sont revenues au mois de mai 2023 et Ziv avait pris un travail de serveuse au restaurant Roots d’Akko. Elle prévoyait de travailler pendant un an et d’économiser avant de commencer des études de comptabilité en 2024.

Ses parents l’ont décrit, après sa mort, comme « une enfant agréable, ayant le sens de la morale, avec des cheveux longs qui tombaient en cascade, une enfant réservée, qui est devenue une jeune femme qui avait confiance en elle et qui était toujours entourée d’amis. Elle protégeait les plus faibles et elle se battait en leur nom avec obstination ; c’était une guerrière en quête de justice qui ne permettait à personne de harceler les plus vulnérables », ont-ils écrit, se souvenant que, quand elle était au lycée, elle avait lancé une campagne de collecte de fonds pour pouvoir offrir au concierge de l’école une carte-cadeau qui lui permettait de s’acheter de nouveaux vêtements. « Elle remplissait la vie de ceux qui étaient autour d’elle de joie et de lumière », ont-ils poursuivi.

Son jeune frère, Omri, a écrit : « Ma Ziv, ma grande sœur, mon modèle, ma source d’inspiration. Tu as toujours été et tu sera toujours ma grande sœur dont la vie a été interrompue à l’âge de 22 ans. »

« Si tu peux m’entendre de là-haut, je veux que tu saches que l’amour que je te porte n’a aucune limite », a-t-il ajouté. « Tu savais toujours comment être là pour moi ; tu savais toujours t’inquiéter pour moi, m’écrire. À chaque fois que je restais tard au travail, ça t’ennuyait et tu m’envoyais un texto pour savoir où j’étais. Ce n’est malheureusement que maintenant que j’apprends à apprécier toutes les petites choses que tu as faites pour moi, quand tu m’as soutenu, écouté, quand tu as toujours su comment me dire ce qui était juste. »

Son petit ami, Niv Gavriel, a écrit que le couple avait vécu « une histoire d’amour digne d’un conte de fées ».

« Nous nous sommes rencontrés au travail ; elle était la plus belle serveuse que j’avais pu voir de toute ma vie. Je n’oublierai jamais le moment où je suis entré au restaurant et où je l’ai vue ; la vie s’est arrêtée et, pendant cinq minutes, je n’ai pas réussi à détourner le regard d’elle », a-t-il écrit. « Et depuis, pendant quatre ans, la seule chose que j’ai voulu, c’était la voir sourire. »

Il a ajouté que, pendant toutes ces années, « Ziv s’est assurée de me montrer combien le monde était bon à travers sa perspective ; combien il est important d’être avec sa famille et de s’occuper d’elle ; combien il est important d’écouter les autres, peu importe qui ils sont, et combien il est important de savoir pardonner, parce que tout le monde mérite une seconde chance ».

Sa famille a indiqué qu’elle avait beaucoup de mal à accepter sa mort dans ce pays qui était le sien, chez elle.

« Ziv était une jeune femme talentueuse, une gagnante qui atteignait toujours l’objectif qu’elle s’était fixé – et elle l’atteignait toujours de la meilleure des façons », a dit Danielle, sa mère, à un média local, faisant remarquer que sa fille avait reçu un prix d’excellence alors qu’elle était dans la police, pendant son service militaire. « Elle était une athlète et elle travaillait dur. L’année dernière, elle a défié la vie et, pendant son voyage, elle a fait tous les sports extrêmes qu’elle pouvait faire : elle a fait du saut à l’élastique, elle a escaladé un volcan, elle a participé au carnaval, elle a fait la fête. »

« Ziv a voyagé dans le monde entier et elle est toujours revenue saine et sauve », a ajouté sa mère. « Et ici, dans notre foyer, sur la Terre d’Israël, elle a été brutalement assassinée. Cela me heurte et je ne parviens pas à l’accepter. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.