Un engin explosif caché dans une école secondaire Petah Tikva a été découvert mercredi matin et désamorcé, a indiqué la police, ajoutant que la charge était prête à l’emploi.

Deux hommes ont été arrêtés, y compris le gardien de l’école Brenner, 31 ans, qui est soupçonné d’avoir des liens avec le crime organisé, selon le commandant du district central Bruno Stein.

Toutefois, le directeur de l’école dément que le gardien de l’école ait un quelconque lien avec l’affaire, a rapporté la radio militaire. Stein affirme que le deuxième homme avait des liens avec le gardien et que l’on pouvait s’attendre à d’autres arrestations.

Les autorités policières ont estimé que les deux personnes arrêtées étaient soupçonnés de vendre de la drogue et des armes à feu sur les terrains de l’école. Mais l’enquête se poursuit.

La bombe a été découverte après qu’une unité spéciale de la police ait reçu des informations que des personnes liées au crime organisé attendaient de prendre livraison d’un engin explosif et qu’il avait été déposé à l’école, a rapporté le site Ynet.

Une force de police et d’escadrons de démineurs a passé en revue l’école au cours de la soirée à la recherche d’engins explosifs pour finir par trouver la bombe dans le gymnase de l’école.

« L’action rapide de l’unité empêché un réel danger pour les élèves et le personnel de l’école qui ne savaient pas qu’il y avait une bombe dans l’école pendant qu’ils étaient là » a déclaré la police dans un communiqué.

Petah Tikva est l’une des villes du centre d’Israël à avoir subi une vague d’attentats liés à la pègre au cours des derniers mois, et notamment des tentatives d’assassinat entre « familles du crime » rivales.

En février, deux personnes ont été tuées quand une bombe a explosé dans leur voiture dans la ville, et plus tard, la voiture de l’adjoint au maire a été bombardée. Il n’a pas été blessé.

Un assaillant a également jeté une grenade dans un marché en plein air dans la ville à la fin du mois de février, blessant cinq personnes.