L’Iran a officiellement inauguré samedi sa production de masse de missiles de croisière antinavires de longue portée.

A la cérémonie d’inauguration du missile de croisière Qadir, une invention iranienne locale capable de frapper des cibles navales jusqu’à 300 kilomètres de distance, ont assisté des hauts-membres de l’establishment de la défense, dont le ministre de la Défense Hossein Dehqan, selon un rapport de Fars, une agence de presse iranienne semi-officielle.

Selon Dehqan, les missiles pourraient être déployés rapidement et avec précision à partir d’une variété de plates-formes différentes. Le Qadir contient des systèmes offensifs très avancés de radar, anti-brouillage, et anti-électroniques capables d’envoyer un missile de grande puissance destructrice volant à basse altitude.

Le Qadir a été révélé au public en 2011.

Lors d’un autre événement de nomination d’un nouveau chef de police iranien samedi, le chef d’état-major de l’armée iranienne, Hassan Firouzabadi, a critiqué les Etats-Unis, déclarant que Téhéran n’aura jamais confiance en Washington, selon Fars.

« La haute précision, la réaction rapide et la grande qualité de ces produits importants ont incroyablement augmenté la puissance de combat des forces armées dans le ciel, la mer et la terre », a déclaré Dehqan, tout en affirmant la domination régionale de son pays, qui développe ses propres armes.

« Si Dieu le veut, de nouveaux missiles du ministère de la Défense aux capacités beaucoup plus avancées seront livrés aux Forces armées année prochaine », a-t-il dit.

L’Iran, qui a développé une longue liste d’armes locales, y compris des drones, des navires de guerre, des avions et des systèmes électroniques, a récemment mis au point un exercice naval de grande envergure dans le golfe Persique.

Téhéran possède des missiles balistiques capables d’atteindre Israël et certaines parties de l’Europe.

Deqhan a également parlé d’un nouveau missile iranien sol-sol, le Soumar. L’Iran a dévoilé le missile de croisière longue distance lors d’une autre cérémonie tenue plus tôt ce mois-ci.

« Le système de missile de croisière longue portée sol-sol Soumar a été conçu et construit par des experts de l’industrie aérospatiale du ministère de la Défense », a déclaré le ministre de la Défense.

Russia Today a rapporté que le Soumar, qui peut être lancé à partir d’une plate-forme mobile, ressemble en tous points dans sa conception au missile soviétique KH-55, capable de transporter une charge conventionnelle ou nucléaire.

L’Iran doit finaliser un accord avec les États-Unis et d’autres puissances étrangères qui lui accordera probablement la capacité d’enrichir de l’uranium dans un cadre supervisé. L’Iran maintient que son programme nucléaire est destiné à des fins civiles, mais Israël et d’autres contestent ouvertement ces allégations.