Une agence d’aide israélienne non gouvernementale se prépare vendredi à s’envoler vers le Mexique avec des équipements de haute technologie pour aider à la recherche de personnes piégées sous les décombres suite au tremblement de terre massif qui a frappé la région.

Shachar Zahavi, responsable d’iAID, le groupe rassemblant les associations d’aide israéliennes qui dirige la délégation, a déclaré qu’une équipe de 12 membres préparait leur équipement et était prête à se diriger vers la zone touchée dans le sud du Mexique.

L’épicentre de la secousse était situé dans le Pacifique à environ 100 kilomètres au large de la côte de l’Etat de Chiapas, selon le centre géologique américain USGS, qui a estimé que le séisme était d’une magnitude de 8,1.

Au moins cinq personnes ont été tuées dans le sud de Chiapas pendant le puissant tremblement de terre qui a secoué le sud du Mexique jeudi, a déclaré le ministre de l’Intérieur Miguel Angel Osorio Chong. Des dégâts et des destructions ont été signalés.

Le ministère de l’Intérieur a déclaré que le tremblement de terre avait une magnitude de 8,4, alors que l’US Geological Survey a estimé la magnitude à 8,1, alors qu’initialement il l’avait présenté comme un séisme d’une magnitude de 8,0.

Les gens se rassemblant dans une rue du centre-ville de Mexico lors d'un tremblement de terre, le 7 septembre 2017 (Crédit : AFP PHOTO / ALFREDO ESTRELLA)

Les gens se rassemblant dans une rue du centre-ville de Mexico lors d’un tremblement de terre, le 7 septembre 2017 (Crédit : AFP PHOTO / ALFREDO ESTRELLA)

Peu de temps après le tremblement de terre, le ministère israélien des Affaires étrangères a réussi à joindre tous les diplomates israéliens dans le pays et a publié une déclaration confirmant qu’aucun de ces diplomates n’ont été blessés par le séisme.

« Tous les émissaires israéliens au Mexique vont bien », a déclaré le ministère dans un communiqué. « Le ministère des Affaires étrangères reste en contact avec l’ambassade et recevra des mises à jour. »

Une alerte de tsunami a été publiée pour de vastes étendues de littoral central et nord-américain.

« Selon les données disponibles à ce moment… des vagues de tsunami dangereuses sont prévues pour certaines côtes », a déclaré le Centre d’alerte au tsunami du Pacifique.

« Des vagues de Tsunami qui atteignent plus de trois mètres au-dessus du niveau de la mer sont possibles le long des côtes du Mexique », a poursuivi le centre d’alerte au tsunami du Pacifique, avec des vagues moins hautes pouvant atteindre d’autres pays.

Le Centre d’alerte au tsunami du Pacifique a prévenu que l’alerte concernait également les côtes du Guatemala, du Salvador, du Costa Rica, du Nicaragua, du Panama, du Honduras et de l’Equateur.