Un clip vidéo publié sur la page d’une agence de presse palestinienne mercredi prévient les « Sionistes » qu’ils peuvent être tués à tout moment dans une attaque de voiture et leur conseille de « fuir » avant d’être envoyés au cimetière.

La vidéo, selon Haaretz, a été publiée sur la page Facebook de l’agence de presse Shebab le jour où cinq Israéliens ont été tués dans une attaque terroriste dans une synagogue de Jérusalem par deux Palestiniens qui ont fait irruption au moment des prières du matin et ont attaqué les croyants avec des pistolets, des haches et des couteaux.

Dans le clip, on voit une représentation animée d’un homme barbu portant une kippah qui essaie d’échapper à une attaque de voiture, mais pour finalement être percuté et envoyé au cimetière le plus proche.

Sur la chanson en arabe accompagnant la vidéo, on peut entendre l’avertissement « Sioniste, toi et personne d’autre, regarde à droite, regarde à gauche, et sois prudent » et « une voiture peut venir te percuter de n’importe où pour t’envoyer au cimetière ».

« Une voiture en colère fonce vers toi, cours pour sauver ta vie, tu choisis cela alors prends ta responsabilité, et fuis car tu vas bientôt mourir », poursuit la chanson.

L’attaque de mardi à la synagogue était la dernière en date d’une série récente d’attaques terroristes, dont certaines impliquaient des Palestiniens ayant procédé à des attaques à la voiture-bélier contre des foules de piétons israéliens.

Des officiels israéliens, avec à leur tête le Premier ministre Benjamin Netahyahu, ont accusé les dirigeants palestiniens, et en particulier l’Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas de provoquer les attaques terroristes contre Israël.

Mercredi également, le Sultan Abu Al-Einen, membre du Comité central du Fatah et conseiller d’Abbas, a fait l’éloge des deux terroristes de la synagogue de Har Nof dans un message publié sur sa propre page Facebook, selon le groupe Palestinian Media Watch basé en Israël.

Même si Abbas lui-même a condamné l’attaque terroriste dans une déclaration, Al-Einen a déclaré que ceux qui réalisaient des attaques ou de émeutes contre les forces de sécurité d’Israël étaient dans « Ribat », la notion islamique de guerre menée pour de la terre revendiquée par des musulmans.

« La paix soit avec vous, oh enfants de Jérusalem », a écrit Al-Einen, selon une traduction fournie par PMW. « Oh, ceux qui réalisent Ribat dans les lieux de la première direction de la prière d’Allah (c’est-à-dire la mosquée Al-Aqsa) au nom de votre peuple et de la nation arabe… Bénie soit la qualité de vos armes, les roues de vos voitures, les haches et les couteaux de cuisine. Par Allah, ils sont plus forts que les arsenaux de notre ennemi, parce qu’ils sont utilisés selon la volonté d’Allah. Nous sommes des combattants d’Allah ».

Plus tôt ce mois-ci, deux Israéliens ont été tués par un homme arabe âgé de 48 ans, Ibrahim al-Akary, qui a lancé sa voiture sur des piétons à un arrêt de tramway de la ligne entre Jérusalem est et ouest.

Un officier de police aux frontières, Jedan Assad, a été tué dans l’attaque. Shalom Baadani, un étudiant de yeshiva de dix-sept ans, a été grièvement blessé et est ensuite décédé de ses blessures. Plus d’une dizaine d’autres personnes ont aussi été blessées dans l’attaque.

Dans une autre attaque du 10 novembre, Dalia Lemkus, âgée de 26 ans, a été renversée et ensuite poignardée à mort par un agresseur palestinien alors qu’elle attendait à un arrêt de bus en Cisjordanie.

Le 22 octobre, Abdelrahman Al-Shaludi a lancé sa voiture contre un arrêt de tramway à Jérusalem, tuant Chaya Zissel Braun, nourrisson de trois mois israélo-américaine, et Karen Yemima Muscara, âgée de 22 ans, et originaire de l’Equateur. Sept autres personnes ont également été blessées. Shaludi a été abattu par la police alors qu’il essayait de fuir la scène et est ensuite décédé de ses blessures.

La maison de sa famille a été démolie mercredi matin dans une mesure repressive approuvée par les dirigeants d’Israël.

Le 4 août, un homme palestinien a utilisé son tracteur comme un bélier contre un bus et a tué un homme. Un piéton, Abraham Walz, âgé de 29 ans, a été renversé par le tracteur alors qu’il se rendait vers le bus. Il a ensuite succombé à ses blessures.

Le 29 octobre, un résident de Jérusalem est, Mutaz Hijazi a essayé d’assassiner le rabin activiste du mont du Temple Yehuda Glick en lui tirant dessus à Jérusalem. Glick, qui milite pour les droits juifs à prier sur le mont du Temple, a été grièvement blessé par des tirs à bout portant, mais il récupère progressivement.