Rechercher

17 Palestiniens arrêtés pour des émeutes présumées près de Jérusalem en février

La police affirme avoir utilisé des "moyens technologiques avancés" pour identifier les suspects qui ont attaqué un poste militaire près de la ville à la périphérie de la capitale

Des agents de la police des frontières opèrent dans la ville cisjordanienne d'Abu Dis, le 23 mars 2022. (Crédit: Police israélienne)
Des agents de la police des frontières opèrent dans la ville cisjordanienne d'Abu Dis, le 23 mars 2022. (Crédit: Police israélienne)

Des agents de la police des frontières ont annoncé mercredi avoir arrêté 17 suspects palestiniens pendant la nuit de mercredi à jeudi dans la ville d’Abu Dis, en Cisjordanie, pour avoir prétendument lancé des pierres, des explosifs artisanaux et des cocktails Molotov sur les troupes le mois dernier.

La police affirme avoir utilisé des « moyens technologiques avancés » pour identifier les suspects qui ont attaqué un poste militaire près de la ville à la périphérie de Jérusalem.

Les suspects ont été emmenés à l’agence de sécurité du Shin Bet pour un interrogatoire plus approfondi, selon la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...