20 000 nouveaux cas de COVID pendant Rosh HaShana ; 55 décès
Rechercher

20 000 nouveaux cas de COVID pendant Rosh HaShana ; 55 décès

Les centres de dépistage de l'ensemble d'Israël ont connu un afflux pendant la fête, alors que nombre d’entre eux étaient fermés

Un test au coronavirus à Katzrin sur le plateau du Golan, le 6 septembre 2021. (Crédit : Michael Giladi/Flash90)
Un test au coronavirus à Katzrin sur le plateau du Golan, le 6 septembre 2021. (Crédit : Michael Giladi/Flash90)

De nouvelles données du ministère de la Santé publiées à la fin de la fête de Rosh HaShana mercredi soir ont montré que quelque 20 000 nouveaux cas de COVID-19 avaient été diagnostiqués au cours de la fête, qui a démarré lundi soir.

Le nombre de cas actifs s’élève actuellement à 85 617, dont 678 se trouvent dans un état grave. Quelque 55 personnes sont mortes pendant la période de la fête et le nombre de morts s’élève désormais à 7 260.

Les centres de dépistage de tout le pays ont connu un afflux et de longues files d’attente, apparemment car moins de centres étaient ouverts pendant la fête, et alors que de nombreux élèves devaient se faire tester avant leur retour en classe.

Le ministère de la Santé a demandé aux centres de dépistage de continuer à fonctionner jusque tard dans la nuit pour répondre à la forte demande. Le ministre de la Santé Nitzan Horowitz a encouragé le public à se faire tester dans les centres de dépistage rapides, où l’afflux a été moindre (et où les tests sont payants).

Parallèlement, un éminent expert de la santé a déclaré mercredi que les dernières données suggéraient que la vague actuelle de morbidité en Israël était en recul.

Le nombre de reproduction de base, ou nombre R, mesure le nombre de nouveaux cas résultant de chaque infection. Tout nombre supérieur à 1 indique que le nombre d’infections est en hausse, tandis qu’un chiffre en dessous indique que l’épidémie est en recul.

Des Israéliens au port de Tel Aviv, le 7 septembre 2021. (Crédit : Nati Shohat/FLASH90)

Selon Eran Segal, biologiste informaticien de l’Institut des sciences Weizmann et l’un des principaux conseillers du cabinet gouvernemental sur le coronavirus, le nombre R actuel en Israël est de 0,95.

La dernière fois que le ministère de la Santé a signalé un nombre de reproduction de base inférieur à 1 remonte à début juin, avant que le nombre de nouveaux cas quotidiens ne recommence à augmenter.

L’année dernière, les Israéliens avaient célébré Rosh HaShana sous confinement, mais le gouvernement actuel n’a pas voulu réimposer de nouvelles restrictions radicales afin de contenir cette vague, s’appuyant plutôt sur l’effort de vaccination et sur des restrictions limitées sur les rassemblements.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...