Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

21 militaires israéliens tués lundi dans l’effondrement d’un bâtiment à Gaza

Avec 3 morts annoncées plus tôt dans la journée de lundi, il s'agit du bilan quotidien le plus lourd pour l'armée israélienne depuis le début de l'incursion : 219 militaires sont morts depuis le 27 octobre

Soldats tués dans le centre de la bande de Gaza le 22 janvier 2024 : En haut (de gauche à droite) : Sgt. major (Rés.) Mark Kononovich, Sgt. première classe (Rés.) Israel Socol, Sgt. major (Rés.) Adam Bismut, Sgt. major (Rés.) Shay Biton Hayun, Sgt. major (Rés.) Itamar Tal, Sgt. major (Rés.) Daniel Kasau Zegeye, Sgt. première classe (Rés.) Cedrick Garin ; au milieu : Sgt. première classe (Rés.) Hadar Kapeluk, Sgt. major (Rés.) Matan Lazar, Cpt. (Rés.) Ariel Mordechay Wollfstal, Master Sgt (Rés.), Elkana Vizel, Cpt. (Rés.) Nir Binyamin, Sgt. première classe (Rés.) Sagi Idan, Sgt. première classe (Rés.) Ahmad Abu Latif ; en bas : Sgt. major (Rés.) Rafael Elias Mosheyoff, Sgt. première classe (Rés.) Nicholas Berger, Master Sgt (Rés.) Yoav Levi, Sgt. première classe (Rés.) Yuval Lopez, Sgt. première classe (Rés.) Elkana Yehuda Sfez, Sgt. major (res.) Sergey Gontmaher, Sgt. major (Rés.) Barak Haim Ben Valid. (Crédits : armée israélienne/autorisations ; montage: Times of Israel)
Soldats tués dans le centre de la bande de Gaza le 22 janvier 2024 : En haut (de gauche à droite) : Sgt. major (Rés.) Mark Kononovich, Sgt. première classe (Rés.) Israel Socol, Sgt. major (Rés.) Adam Bismut, Sgt. major (Rés.) Shay Biton Hayun, Sgt. major (Rés.) Itamar Tal, Sgt. major (Rés.) Daniel Kasau Zegeye, Sgt. première classe (Rés.) Cedrick Garin ; au milieu : Sgt. première classe (Rés.) Hadar Kapeluk, Sgt. major (Rés.) Matan Lazar, Cpt. (Rés.) Ariel Mordechay Wollfstal, Master Sgt (Rés.), Elkana Vizel, Cpt. (Rés.) Nir Binyamin, Sgt. première classe (Rés.) Sagi Idan, Sgt. première classe (Rés.) Ahmad Abu Latif ; en bas : Sgt. major (Rés.) Rafael Elias Mosheyoff, Sgt. première classe (Rés.) Nicholas Berger, Master Sgt (Rés.) Yoav Levi, Sgt. première classe (Rés.) Yuval Lopez, Sgt. première classe (Rés.) Elkana Yehuda Sfez, Sgt. major (res.) Sergey Gontmaher, Sgt. major (Rés.) Barak Haim Ben Valid. (Crédits : armée israélienne/autorisations ; montage: Times of Israel)

Le porte-parole de l’armée israélienne a annoncé mardi que 21 réservistes avaient été tués la veille dans la bande de Gaza, bilan quotidien le plus lourd pour l’armée israélienne depuis le lancement de l’offensive terrestre contre ce territoire palestinien le 27 octobre.

Les militaires préparaient des bâtiments en vue d’une démolition lorsque des Palestiniens armés ont tiré avec un RPG sur un char qui assurait la sécurité des forces. Une deuxième explosion s’est alors produite dans les bâtiments, peut-être à cause d’un deuxième RPG, ce qui a entraîné leur effondrement.

Il s’agit de l’incident le plus meurtrier depuis le début de l’offensive terrestre israélienne dans l’enclave, et il porte à 219 le nombre de morts dans l’opération militaire.

Lors d’une conférence de presse tenue mardi matin, le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, a déclaré que les troupes opéraient dans une zone située à environ 600 mètres de la frontière, en face de la communauté de Kissufim, dans le sud d’Israël. Elles détruisaient des structures et des sites du Hamas dans le cadre des efforts de l’armée pour établir une zone tampon permettant aux résidents des communautés frontalières israéliennes de retourner chez eux.

« Vers 16 heures, des hommes armés ont tiré un RPG sur un char qui protégeait les forces et, simultanément, une explosion s’est produite dans deux bâtiments de deux étages. Les bâtiments se sont effondrés à la suite de cette explosion, alors que la plupart des forces se trouvaient à l’intérieur et à proximité », a-t-il décrit.

Selon des sources militaires, deux des soldats ont été tués par les tirs de RPG sur le char. Plusieurs autres soldats ont été blessés dans l’explosion, dont un dans un état grave.

Hagari a déclaré que l’explosion des bâtiments était probablement due à des mines posées par les troupes dans le but de démolir ultérieurement les structures, mais que la cause de la détonation faisait toujours l’objet d’une enquête. Les bâtiments pourraient avoir été touchés par un second RPG.

Les secours ont indiqué que la scène rappelait les suites d’un tremblement de terre.

Des troupes de Tsahal en opération dans la bande de Gaza dans une image autorisée à la publication le 22 janvier 2024. (Crédit : Tsahal)

Pendant plusieurs heures, un grand nombre de soldats des unités de recherche et de sauvetage de Tsahal, ainsi que des membres des services d’incendie et de secours israéliens, ont travaillé pour extraire les victimes des bâtiments effondrés.

Tsahal enquête sur les circonstances de cet évènement afin d’éviter qu’il ne se reproduise.

L’armée israélienne a donné le nom des 21 soldats tués :

Le sergent Major (Rés.) Matan Lazar, 32 ans, du 6261e bataillon de la 261e brigade, originaire de Haïfa.

Le sergent Première classe (Rés.) Hadar Kapeluk, 23 ans, commandant d’escouade du 8208e bataillon de la 261e brigade, originaire de Mevo Beitar

Le sergent Major (Rés.) Sergey Gontmaher, 37 ans, du 8208e bataillon de la 261e brigade, originaire de Ramat Gan.

Le sergent Première classe (Rés.) Elkana Yehuda Sfez, 25 ans, du 8208e bataillon de la 261e brigade, originaire de Kiryat Arba.

Le sergent Première classe (Rés.) Yoval Lopez, 27 ans, du 9206e bataillon de la 205e brigade, originaire d’Alon Shvut.

Sergent-chef (Rés.) Yoav Levi, 29 ans, du 8208e bataillon de la 261e brigade, originaire de Yehud-Monosson.

Le sergent. Première classe (Rés.) Nicholas Berger, 22 ans, du 8208e bataillon de la 261e brigade, de Jérusalem.

Le sergent Première classe (Rés.) Cedrick Garin, 23 ans, du 8208e bataillon de la 261e brigade, originaire de Tel Aviv.

Le sergent Major (Rés.) Rafael Elias Mosheyoff, 33 ans, du 6261e bataillon de la 261e brigade, originaire de Pardes Hanna-Karkur.

Le sergent Major (Rés.) Barak Haim Ben Valid, 33 ans, commandant d’escouade du 6261e bataillon de la 261e brigade, originaire de Rishon Lezion.

Le sergent de première classe (Rés.) Ahmad Abu Latif, 26 ans, du 8208e bataillon de la 261e brigade, de Rahat.

Le caporal (Rés.) Nir Binyamin, 29 ans, du 8208e bataillon de la 261e brigade, de Givatayim.

Le sergent-chef (Rés.) Elkana Vizel, 35 ans, chef d’équipe au 8208e bataillon de la 261e brigade, de Bnei Dekalim.

Le sergent de première classe (Rés.) Israel Socol, 24 ans, du 8208e bataillon de la 261e brigade, de Karnei Shomron.

Le capitaine (Rés.) Ariel Mordechay Wollfstal, 28 ans, du 9206e bataillon de la 20e brigade, de Elazar.

Le sergent de première classe (Rés.) Sagi Idan, 24 ans, du 8208e bataillon de la 261e brigade, de Rosh Haayin.

Le sergent-major (Rés.) Mark Kononovich, 35 ans, du 8208e bataillon de la 261e brigade, de Herzliya.

Le sergent-major (Rés.) Itamar Tal, 32 ans, du 6261e bataillon de la 261e brigade, de Mesilot.

Le sergent-major (Rés.) Adam Bismut, 35 ans, chef d’équipe au 6261e bataillon de la 261e brigade, originaire de Karnei Shomron.

Le sergent-major (Rés.) Shay Biton Hayun, 40 ans, du 8208e bataillon de la 261e brigade, originaire de Zichron Yaakov.

Le sergent-major (Rés.) Daniel Kasau Zegeye, 38 ans, du 8208e bataillon de la 261e brigade, de Yokneam Illit.

Au total, 24 militaires ont été tués dans la journée de lundi, l’armée ayant annoncé plus tôt la mort de trois officiers.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant a déclaré qu’il s’agissait d’une « matinée difficile et douloureuse ». « Nos pensées vont aux chères familles dans les moments les plus difficiles », a-t-il écrit.

« Il s’agit d’une guerre qui déterminera l’avenir d’Israël pour les décennies à venir – la mort des soldats nous oblige à atteindre les objectifs des combats », a-t-il ajouté.

« Une matinée insupportablement difficile, au cours de laquelle de plus en plus de noms des meilleurs de nos fils sont ajoutés aux tombes des héros, dans une guerre qui n’a aucune justice », écrit Herzog.

« Les combats intenses se déroulent dans un espace extrêmement difficile, et nous envoyons de la force aux soldats de Tsahal et aux forces de sécurité, qui travaillent avec une détermination sans faille pour atteindre les objectifs des combats », écrit-il sur X.

« Au nom de la nation entière, je console les familles et prie pour la guérison des blessés », écrit-il. « Même en cette matinée triste et difficile, nous sommes forts et rappelons-nous qu’ensemble, nous gagnerons. »

Israël « ne cessera pas de se battre jusqu’à la victoire absolue », a déclaré le Premier ministre Netanyahu.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’exprimant dans une vidéo, le 19 janvier 2024. (Capture d’écran)

Dans un communiqué, le Premier ministre a déploré les nombreux décès et souhaite « renforcer les chères familles de nos guerriers héroïques qui sont tombés sur le champ de bataille. Je sais que la vie de ces familles sera changée à jamais ».

« L’armée israélienne a lancé une enquête sur cette catastrophe. Nous devons tirer les leçons qui s’imposent et tout faire pour préserver la vie de nos guerriers », poursuit-il. « Au nom de nos héros, pour nos vies, nous ne cesserons de nous battre jusqu’à la victoire absolue. »

Le chef de l’opposition, Yair Lapid, a déclaré qu’il s’agissait d’une « matinée insupportablement difficile ».

Le chef de l’opposition Yair Lapid préside une réunion du parti Yesh Atid à la Knesset, à Jérusalem, le 25 décembre 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

« Héros d’Israël, amoureux de la terre, ses défenseurs », a écrit M. Lapid sur X.

« J’embrasse les familles des combattants. Toute la nation d’Israël est avec vous dans cette période difficile. Que leurs souvenirs soient une bénédiction », écrit-il.

Le chef du parti Otzma Yehudit, le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir, dirigeant une réunion de faction à la Knesset, à Jérusalem, le 1er janvier 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La mort de 21 réservistes  montre « plus clairement que jamais » qu’Israël ne doit pas désamorcer les opérations de combat dans la bande de Gaza, a déclaré le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir.

Qualifiant cette matinée de « difficile et douloureuse », l’homme politique d’extrême droite a déclaré que « nous devons continuer à soumettre, à écraser et à faucher l’ennemi nazi dans la bande de Gaza, de toutes nos forces ».

« Le sang de centaines de nos meilleurs fils n’a pas été versé en vain », poursuit-il.

« Je souhaite que nous soyons dignes d’eux et que nous accomplissions leur volonté, écrite dans le sang : écraser et détruire le Hamas et rapatrier tous les otages. Que leur mémoire soit bénie. »

Les Israéliens doivent rester unis à la suite de la mort au combat de 21 soldats de Tsahal à Gaza, a déclaré le ministre Benny Gantz, qui a adressé ses « sincères condoléances aux familles de ceux qui sont tombés au combat et ses vœux de rétablissement aux blessés ».

Le ministre Benny Gantz s’exprimant lors d’une conférence de presse, le 16 décembre 2023. (Crédit : Capture d’écran YouTube ; utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)

« En cette matinée difficile, nous devons être unis, nous souvenir du prix élevé que nous sommes obligés de payer pour une guerre aussi juste et pour l’objectif noble pour lequel nos héros sont tombés – assurer notre avenir, faire revenir nos filles et nos fils, et prendre soin d’Israël pour toujours », a déclaré dans un tweet l’ancien chef d’état-major de Tsahal et actuel membre du cabinet de guerre.

« Aujourd’hui en particulier, nous envoyons de la force à tous les soldats de Tsahal et à leurs commandants. Nous sommes tous derrière vous. »

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.