3 jeunes scientifiques israéliens gagnent un prix de 100 000 $ pour la recherche
Rechercher

3 jeunes scientifiques israéliens gagnent un prix de 100 000 $ pour la recherche

Une nouvelle approche du fonctionnement de la rétine, des microfluides qui aident au diagnostic précoce et la recherche en informatique quantique remportent le prix Blavatnik

Dr Michal Rivlin (Autorisation)
Dr Michal Rivlin (Autorisation)

Trois jeunes scientifiques israéliens ont remporté chacun un prestigieux prix de 100 000 dollars lors de la deuxième édition annuelle des Blavatnik Awards for Young Scientists en Israël.

Selon un communiqué publié lundi, ce prix récompense « des scientifiques et des ingénieurs en début de carrière pour leurs réalisations exceptionnelles et les promesses de découvertes future »s.

Les récipiendaires doivent être âgés de 42 ans ou moins et poursuivre des « recherches de pointe » en sciences de la vie, en chimie, en physique ou en ingénierie.

Les lauréats sont Michal Rivlin, 40 ans, du département de neurobiologie du Weizmann Institute of Science, Moran Bercovici, 36 ans, de la faculté de génie mécanique du Technion, et Erez Berg, 41 ans, du département de physique de la matière condensée de Weizmann. Ils ont été choisis parmi 33 jeunes scientifiques israéliens qui ont été proposés.

Dr Moran Bercovici

Rivlin a remporté le prix pour son « travail révolutionnaire » sur la rétine humaine, qui a « transformé notre compréhension de la façon dont nous voyons les choses », selon le communiqué de lundi.

« Les travaux du Dr Rivlin ont révélé que les cellules de la rétine peuvent modifier dynamiquement leurs propriétés de réponse à des stimuli comme le mouvement et la lumière. Ses conclusions remettent en question le dogme selon lequel les réponses des cellules rétiniennes sont fixes et câblées. Ses découvertes soulèvent des questions fondamentales sur la façon dont nous voyons et ont des implications pour notre compréhension des mécanismes qui sous-tendent les calculs dans les circuits neuronaux, le traitement des maladies de la rétine et de la cécité, et le développement des technologies de vision par ordinateur ».

Les recherches de Bercovici sur la « microfluidique » ont permis d’améliorer « la compréhension fondamentale du comportement chimique et physique des fluides à très petite échelle, ainsi que l’invention de technologies de pointe dans ce domaine », indique l’annonce du prix.

Le travail « a le potentiel non seulement de miniaturiser les processus à grande échelle existants, mais aussi de créer de nouvelles capacités qui ne sont pas possibles à grande échelle. Par exemple, le Dr Bercovici et son équipe du Technion ont mis au point une série de technologies de laboratoire sur puce qui raccourcissent considérablement le temps et améliorent la sensibilité des techniques traditionnelles d’analyse moléculaire, permettant un diagnostic rapide et précoce des maladies ainsi que de nouveaux outils de recherche pour les scientifiques ».

Dr. Erez Berg

Berg a été reconnu pour sa contribution au domaine en plein essor de l’informatique quantique, qui pourrait conduire à d’énormes augmentations de puissance et d’efficacité informatique.

Berg a mis au point une « méthode de calcul historique pour étudier un phénomène important, la criticité quantique métallique, que l’on retrouve couramment dans de nombreux matériaux quantiques », explique l’énoncé.

« Récemment, il a prédit une nouvelle méthode de commutation réversible des dispositifs supraconducteurs entre les états topologiques et non topologiques, ce qui est très prometteur pour stocker et manipuler l’information quantique… Ses recherches ont permis de mieux comprendre les principes de physique qui sous-tendent une grande variété de phénomènes exotiques dans les matériaux quantiques, ce qui aidera à accélérer la mise en œuvre de ces matériaux dans l’électronique de prochaine génération, notamment l’informatique quantique, l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et les lignes électriques supraconductrices ».

Les prix ont été annoncés conjointement lundi par la Fondation de la famille Blavatnik, l’Académie des sciences de New York et l’Académie des sciences et des sciences humaines d’Israël.

Les prix seront remis lors d’une cérémonie à Jérusalem le 7 avril.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...