Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

4e champ d’énergie solaire à Ashalim, un nouveau prix plancher fixé

Le gouvernement indique que le tarif de l'électricité produite par les panneaux photovoltaïques facturés par l'opérateur EDF Renewables sera seulement de 8 agorot par kilowattheure

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

La vue de la centrale électrique d'Ashalim dans le désert du Néguev, dans le sud d'Israël, le 21 août 2020. (Crédit : Yonatan Sindel/FLASH90)
La vue de la centrale électrique d'Ashalim dans le désert du Néguev, dans le sud d'Israël, le 21 août 2020. (Crédit : Yonatan Sindel/FLASH90)

La quatrième ferme solaire d’Israël, située à Ashalim dans le désert du Néguev, a commencé à fonctionner et fournira de l’électricité à un prix historiquement bas sur le marché de l’électricité, a annoncé le gouvernement mercredi.

Le champ de panneaux photovoltaïques fournira de l’électricité à 8 agorot par kilowattheure (1 kilowatt d’énergie soutenue pendant une heure), ce qui est nettement moins cher que n’importe quelle autre centrale électrique produisant de l’électricité à partir de l’énergie solaire dans le pays. Le tarif est comparable à un prix de 40 agorot par kWh dans la première centrale solaire d’Ashalim, qui a commencé à produire de l’énergie fin 2017.

Le gouvernement a déclaré que le prix fixé est moins cher que la production d’électricité à l’aide de combustibles fossiles polluants, et inférieur à des projets similaires dans le monde.

Dans une déclaration commune, le ministère des Finances, le ministère de l’Énergie et des Infrastructures et l’Autorité israélienne de l’électricité ont annoncé que la construction de la quatrième centrale solaire à Ashalim était terminée et qu’elle commencerait à acheminer de l’électricité vers le réseau.

« Le potentiel d’énergie renouvelable du secteur israélien de l’électricité réside actuellement principalement dans les projets solaires », a déclaré la comptable générale Yali Rothenberg. « Les ressources foncières limitées, la crise climatique et les objectifs ambitieux dans le domaine des énergies renouvelables exigent une coopération entre les ministères afin de promouvoir les projets et d’assurer leur mise en œuvre. »

Ashalim Solar Park Ltd, dirigé par la branche israélienne de la société française EDF Renewables, et lauréat de l’appel d’offres gouvernemental pour la construction et l’exploitation de la centrale solaire photovoltaïque de 40 MW, a achevé les tests d’acceptation de l’installation et obtenu une licence de production permanente pour commencer l’exploitation commerciale.

Les centrales thermo-solaires utilisent la lumière du soleil et la transforment en chaleur avant de l’utiliser pour produire de l’électricité. Le système photovoltaïque (PV) – celui qui est privilégié aujourd’hui – capture les rayons du soleil et les convertit directement en électricité.

Ashalim dispose déjà de deux champs thermo-solaires produisant chacun 120 MW par an et d’un champ photovoltaïque produisant 30 MW par an. Ensemble, les quatre stations d’Ashalim – deux centrales thermo-solaires et deux centrales photovoltaïques – fourniront de l’électricité pour un total de plus de 300 MW par an, a déclaré le gouvernement.

L’exploitation des fermes solaires en partenariat public-privé s’inscrit dans l’objectif du gouvernement de produire 30 % de l’électricité du pays à partir d’énergies renouvelables, c’est-à-dire l’énergie solaire, d’ici à 2030, contre un objectif précédent de 17 %, dans le cadre de l’élimination progressive de l’utilisation du charbon.

Dans le cadre du modèle de partenariat public-privé, le promoteur est responsable de la planification, du financement, de la construction et de l’exploitation de la centrale solaire pour une période de 25 ans, au terme de laquelle la centrale sera restituée à l’État.

« L’exploitation de la centrale est une étape importante dans l’avancement de la production à partir d’énergies renouvelables, conformément aux objectifs du gouvernement », a déclaré Amir Shavit, président de l’Autorité de l’électricité. « L’autorité continuera à promouvoir la construction d’installations de production d’électricité propres et compétitives. »

Le gouvernement a déclaré qu’il faisait actuellement avancer d’autres projets, notamment un complexe de fermes solaires à Ashalim d’une capacité de production de 100 MW et un complexe solaire près de la ville de Dimona d’une capacité de 300 MW. L’ensemble des projets devrait atteindre une capacité totale de production d’électricité de plus de 700 MW.

Au début du mois, EDF Renewables a déclaré avoir conclu un accord de financement avec le groupe Harel pour près d’un milliard de shekels pour sept de ses projets d’énergie solaire en Israël, d’une capacité totale de 189 MW.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.