6 initiatives juives contre le coronavirus que vous pouvez aider de chez vous
Rechercher

6 initiatives juives contre le coronavirus que vous pouvez aider de chez vous

Même si les communautés ne peuvent plus se réunir, beaucoup organisent des projets pour apporter un soutien à ceux qui souffrent ou sont en danger en raison de la pandémie

La journaliste Bethany Mandel a lancé une initiative qui consiste à livrer des repas casher aux prestataires de soins de santé juifs pratiquants et à leurs collègues. (Avec l'aimable autorisation de Mandel/ via JTA)
La journaliste Bethany Mandel a lancé une initiative qui consiste à livrer des repas casher aux prestataires de soins de santé juifs pratiquants et à leurs collègues. (Avec l'aimable autorisation de Mandel/ via JTA)

JTA – Alors que le coronavirus continue de se propager, des synagogues, des centres juifs et d’autres organisations qui servent de lieux de rassemblement pour la communauté dans le monde entier ont fermé.

Mais même si les communautés ne peuvent pas se réunir physiquement, certaines organisent encore des projets pour apporter un soutien à ceux qui souffrent ou qui sont en danger en raison de la pandémie.

Des conseils par téléphone à la couture de masques, en passant par l’achat de nourriture casher pour les médecins et les infirmières juifs, les moyens d’aider ne manquent pas.

Voici une liste d’initiatives juives que vous pouvez soutenir – sans avoir à quitter votre maison.

Fournir de la nourriture casher aux personnels de santé juifs

La journaliste Bethany Mandel collecte des fonds pour fournir des repas casher aux prestataires de soins de santé juifs pratiquants et à leurs collègues. Elle a récolté plus de 16 000 dollars grâce à plus de 200 dons individuels, qui ont servi à commander une quarantaine de repas à des restaurants et à les livrer à des hôpitaux. Elle s’est associée à des restaurants de New York, du New Jersey, du Maryland et du Wisconsin pour les livraisons. Vous pouvez faire un don pour cette action, intitulée « Kosher19 », ici.

Areyvut, une organisation basée dans le New Jersey qui s’adresse aux jeunes juifs, livre des repas casher au Holy Name Medical Center de Teaneck, une commune majoritairement juive du New Jersey qui a été durement touchée par le virus. L’organisation a recueilli 4 000 dollars. Vous pouvez faire un don ici.

La Skokie Valley Agudath Jacob, une synagogue orthodoxe de Skokie, dans l’Illinois, a également collecté 4 000 dollars, pour livrer de la nourriture casher aux équipes de secours locales. Faites un don ici.

Confection de masques de protection

Un certain nombre d’organisations juives demandent aux membres de la communauté qui possèdent des machines à coudre de les aider à fabriquer des masques faciaux, ce qui, selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, contribue à réduire le taux de transmission du coronavirus. La Jewish Association on Aging, un établissement de soins pour personnes âgées de Pittsburgh, réclame des dons de masques faciaux pour ses résidents à risque. Les masques doivent être fabriqués en suivant des instructions précises et peuvent être déposés ou envoyés par la poste à l’établissement.

La Skokie Valley Agudath Jacob collecte également des masques dans la région. Ceux qui souhaitent y participer doivent envoyer un courriel à manyatreece@gmail.com.

Illustration : Capture d’écran d’une vidéo du ministère de la Santé expliquant comment réaliser un masque artisanal, le 1er avril 2020. (Facebook)

Faire un don pour fabriquer des écrans faciaux médicaux

Le Kohelet Yeshiva High School, un lycée juif préparatoire d’université orthodoxe moderne de la banlieue de Philadelphie, a transformé son centre d’art high-tech en une usine de fabrication d’écrans faciaux pour les médecins et infirmières locaux qui traitent les patients atteints de coronavirus. Ces écrans sont fabriqués dans un acrylique transparent qui recouvre entièrement le visage des médecins pour les protéger contre les bactéries et les virus qui peuvent être présents en gouttelettes lorsque les patients toussent ou éternuent.

Le lycée a fabriqué 200 protections mais a récemment commencé à mettre en place une nouvelle méthode de production qui lui permettra d’augmenter considérablement la production. Kohelet a collecté des fonds pour soutenir la production pendant cinq semaines et collecte des fonds supplémentaires ici.

Envoyer de la nourriture aux membres de la communauté qui sont en situation de pauvreté

B’nai Brith Canada recueille des fonds d’urgence pour les membres de la communauté juive dans le besoin dans la région du Grand Toronto, y compris les personnes âgées, qui ont des difficultés à faire face à la fermeture des banques alimentaires. Vous pouvez faire un don ici.

Masbia, un réseau de soupes populaires casher à Brooklyn et dans le Queens, cherche à collecter 350 000 dollars pour fournir de la nourriture à 1 000 personnes mises en quarantaine en raison de la pandémie. Chaque colis contient suffisamment de nourriture pour durer 14 jours. L’organisation a récolté plus de 100 000 dollars. Faites un don ici.

Fournir des conseils par téléphone

Ruach : Emotional and Spiritual Support est un groupe de thérapeutes, de travailleurs sociaux, de rabbins et d’aumôniers juifs qui fournissent un soutien psychologique gratuit aux membres de la communauté pendant la pandémie. Ceux qui souhaitent être conseillés remplissent un formulaire pour être mis en relation avec un prestataire qui les appellera pour une séance téléphonique de 30 minutes.

L’initiative, qui est organisée par Taylor Winfield Haboucha, doctorant juif et stagiaire en soins spirituels, recherche des volontaires supplémentaires pour offrir des soins. Les thérapeutes, les travailleurs sociaux et les religieux diplômés, ainsi que les aumôniers agréés par le conseil d’administration, peuvent obtenir plus d’informations et poser leur candidature en envoyant un courriel à RuachEmotionalandSpiritualCare@gmail.com.

Un service similaire existe en France.

Suivi des survivants de la Shoah

Le mouvement Habad de Southwest Broward, en Floride, organise des appels quotidiens et hebdomadaires de bénévoles pour les survivants de la Shoah et les personnes âgées. Bien que les personnes âgées vivent toutes dans le sud de la Floride, les bénévoles peuvent s’inscrire pour passer des appels de n’importe où en s’inscrivant ici.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...