9 personnes soupçonnées d’avoir escroqué l’Institut national d’assurance
Rechercher

9 personnes soupçonnées d’avoir escroqué l’Institut national d’assurance

Le personnel de Trinity Computer Systems est soupçonné d'avoir rempli de faux documents au nom de grandes entreprises et institutions afin d'obtenir des retours d'argent

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Illustration : le bâtiment de l'Institut national d'assurance. (Crédit photo : Yossi Zamir/Flash90)
Illustration : le bâtiment de l'Institut national d'assurance. (Crédit photo : Yossi Zamir/Flash90)

Neuf personnes ont été arrêtées lundi en tant que suspects dans une escroquerie qui se monterait à plus de 60 millions de shekels (18,19 millions de dollars) à l’Institut national d’assurance avec de fausses demandes de remboursements en espèces, a déclaré la police israélienne dans un communiqué.

La police et les enquêteurs fiscaux de l’Institut national d’assurance ont fait une descente au domicile des suspects, employés de Trinity Computer Systems, avant de les emmener pour interrogatoire.

Ils sont soupçonnés de réception frauduleuse d’articles dans des circonstances aggravantes, de faux, d’enregistrement fallacieux de documents de société et d’infractions à la sécurité sociale.

Les enquêteurs pensent que les suspects ont contacté de façon systématique de grandes entreprises et institutions – y compris des institutions publiques – en leur proposant de récupérer, pour le compte de leurs employés, l’argent qui leur était dû par l’Institut national d’assurance.

Les suspects auraient falsifié des données, qui étaient ensuite présentées au nom des employés avec de faux rapports financiers.

Pendant plusieurs années, l’Institut national d’assurance a versé des dizaines de millions de shekels aux sociétés, tandis que les suspects ont apparemment reçu des millions en commissions.

Les sociétés impliquées ne sont pas soupçonnées d’actes répréhensibles à ce stade.

Parmi les suspects figurent six avocats et un comptable, rapporte la Douzième chaîne. Parmi les entreprises qui ont été approchées par les suspects figurent les hôtels Fattal, le géant du meuble IKEA et le centre médical Reut, selon le reportage.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...