Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

À Chypre en congés, Ben Gvir rencontre une ministre de l’UE – une première

Le ministre de la Sécurité nationale n'a pas été expressément invité. Il a discuté de la mission israélienne d'aide contre les incendies avec la ministre chypriote de la Justice

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, deuxième à gauche, la ministre de la Justice, Anna Koukkides-Procopiou, deuxième à droite, et des responsables chypriotes, à Limasol, à Chypre, le 8 août 2023. (Crédit : Ministère de la Sécurité nationale)
Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, deuxième à gauche, la ministre de la Justice, Anna Koukkides-Procopiou, deuxième à droite, et des responsables chypriotes, à Limasol, à Chypre, le 8 août 2023. (Crédit : Ministère de la Sécurité nationale)

Le ministre d’extrême-droite de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, a rencontré mardi la ministre chypriote de la Justice, Anna Koukkides-Procopiou, à Limassol. C’est la première fois que le député controversé s’assoit avec un fonctionnaire d’un pays de l’Union européenne (UE) depuis qu’il a pris ses fonctions en décembre dernier.

Ben Gvir et Koukkides-Procopiou devaient discuter des travaux en cours d’une mission israélienne qui aide les pompiers chypriotes à éteindre les incendies de forêt sur l’île, et non de la politique du pays à l’égard d’Israël, a déclaré un fonctionnaire chypriote anonyme au quotidien Haaretz avant la rencontre.

Ben Gvir n’a été invité à participer à la réunion que parce qu’il était déjà en vacances sur l’île, à Paphos, a ajouté le fonctionnaire.

Ben Gvir a fait l’objet de vives critiques dans son pays et à l’étranger en raison de ses actions et de ses déclarations provocatrices à l’encontre des Palestiniens, des Arabes israéliens, de la gauche et de la communauté internationale entre autres. Les personnalités internationales ont donc évité de rencontrer le ministre.

En mai dernier, la délégation de l’UE en Israël a annulé une réception prévue pour la Journée de l’Europe à Tel Aviv afin d’empêcher Ben Gvir – qui avait été choisi comme représentant officiel du gouvernement pour l’événement – d’y prendre la parole.

« Malheureusement, cette année, nous avons décidé d’annuler la réception diplomatique, car nous ne voulons pas offrir une tribune à quelqu’un dont les opinions sont en contradiction avec les valeurs défendues par l’Union européenne », avait alors déclaré l’UE dans un communiqué.

Un avion larguant de l’eau sur un incendie à Apesia, un village semi-montagneux près de Limassol, au sud-ouest de Chypre, le 7 août 2023. (Crédit : Philippos Christou/AP Photo)

Après la réunion de mardi, Ben Gvir a souligné qu’il était important pour Israël d’aider Chypre car les deux pays sont alliés, ajoutant que Koukkides-Procopiou et lui-même avaient discuté des différences entre les deux pays en ce qui concerne les incendies.

« En Israël, malheureusement, nous avons de nombreux cas d’incendies volontaires, qui sont le fait de certaines personnes. Ici, il s’agit surtout d’un phénomène naturel », a-t-il déclaré, faisant allusion aux allégations selon lesquelles des Arabes israéliens auraient allumé des incendies dans le cadre d’une forme de terrorisme.

« Mais ce que nous avons, c’est une merveilleuse coopération et je suis fermement convaincu que cette coopération ne fera que se renforcer au fil du temps », a déclaré Ben Gvir.

« Nous sommes heureux d’aider et de coopérer avec tous ceux pour qui la démocratie est importante, et nous considérons Chypre comme telle. »

Israël s’est joint au Liban, à la Grèce et à la Jordanie pour envoyer des avions afin de lutter contre les incendies, qui ont brûlé des kilomètres de terrain montagneux, ont déclaré des responsables lundi.

Israël a indiqué que deux avions de lutte contre les incendies « Air-Tractor », des équipes au sol, des experts en incendies de forêt ainsi que six tonnes de retardateurs de flamme ont été envoyés à la nation insulaire, s’ajoutant aux 20 tonnes de matériel envoyées par la Grèce.

Le Liban a envoyé deux hélicoptères, tandis que deux Canadair grecs ont été dépêchés pour aider à éteindre l’incendie dans les montagnes, à environ 17 kilomètres au nord de la ville côtière de Limassol. La Jordanie a envoyé trois appareils, dont deux hélicoptères Super Puma et un hélicoptère russe Mi26.

Lazar Berman a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.