Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

Abu Snan : Un homme tué par balle, 130e meurtre dans la communauté arabe

La police enquête sur l'assassinat d'un homme de 37 ans à proximité de la ville de Kafr Yasif ; il a succombé à ses blessures à l'hôpital

Tamer Ibriq, un Arabe israélien de 37 ans, tué lors d'une fusillade criminelle à Kafr Yassif le 24 juillet 2023. (Utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Tamer Ibriq, un Arabe israélien de 37 ans, tué lors d'une fusillade criminelle à Kafr Yassif le 24 juillet 2023. (Utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Un homme a été tué par balle lundi à Abu Snan, un village arabe situé près de la ville de Kafr Yasif, dans le nord du pays. Il s’agit du 130e meurtre violent commis dans la communauté arabe cette année.

L’homme, identifié comme étant Tamer Ibriq, 37 ans, a été immédiatement transféré à l’hôpital Galilée dans la ville voisine de Nahariya, avec des blessures critiques à la tête. Il est décédé peu après, selon le site d’information Arab48.

La police a ouvert une enquête sur les circonstances de la fusillade et a déclaré que la scène de crime avait été bouclée et qu’une équipe médico-légale était en train de recueillir des preuves. Aucun suspect n’a encore été arrêté.

Selon The Abraham Initiatives, une organisation à but non lucratif qui recense les crimes violents dans la communauté arabe, ce meurtre a porté à 130 le nombre de membres de la communauté arabe décédés dans des crimes violents depuis le début de l’année. En 2022, 116 Arabes israéliens ont été assassinés au total, dont 60 au cours de la même période.

Les meurtres dans la communauté arabe en Israël ont augmenté au cours des dernières années et maintiennent la communauté arabe en otage des bandes criminelles organisées. Il existe un sentiment croissant d’impunité pour les crimes violents, qui sont principalement liés au racket et aux usuriers, ainsi qu’aux règlements de compte entre gangs.

Selon de multiples sources, ce fléau présente de multiples facettes et englobe de nombreux problèmes nationaux et sociétaux, notamment le niveau de détermination du gouvernement et de la police, la négligence officielle à l’égard de la communauté arabe, le manque d’accès aux services bancaires, le manque d’effectifs policiers et l’affaiblissement de certaines grandes organisations criminelles, qui a permis l’émergence de gangs plus petits.

Jeremy Sharon a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.