Accusé d’être anti-Israël, Raphael Warnock loue l’alliance Afro-américains/Juifs
Rechercher

Accusé d’être anti-Israël, Raphael Warnock loue l’alliance Afro-américains/Juifs

Dans un clip d'un groupe juif, le candidat au sénat en Géorgie vante ses liens avec le démocrate juif Jon Ossoff et salue des exemples de coopération entre les deux communautés

Le révérend Raphael Warnock, à droite, parle lors d'un événement de campagne à Atlanta pour promouvoir le vote en vue des élections au sénat le 14 décembre 2020. (Crédit : Megan Varner/Getty Images)
Le révérend Raphael Warnock, à droite, parle lors d'un événement de campagne à Atlanta pour promouvoir le vote en vue des élections au sénat le 14 décembre 2020. (Crédit : Megan Varner/Getty Images)

JTA — Un groupe réunissant des démocrates juifs a diffusé, mardi, une vidéo montrant le révérend Raphael Warnock, challenger du parti dans l’une des deux courses déterminantes au sénat américain en Georgie, évoquant l’alliance entre les communautés juive et afro-américaine.

Ce clip de l’organisation JDCA (Jewish Democratic Council of America) survient alors que Warnock tente de déjouer les attaques lancées par son adversaire, la républicaine Kelly Loeffler qui joue sa réélection au sénat, en raison de sermons passés dans lesquels le pasteur s’était montré très critique de l’Etat juif.

La vidéo présente notamment une rencontre en ligne de Warnock, la semaine dernière, avec le JDCA et Jon Ossoff, un démocrate candidat à un autre siège au sénat et qui affrontera le sénateur en titre, le républicain David Perdue, le 5 janvier.

« Vous avez un jeune Juif, un pasteur afro-américain, qui se présentent ensemble avec les mêmes valeurs, le même engagement », dit Warnock sur des images présentant les campagnes séparées des deux candidats démocrates et sur des images où ils sont ensemble. Une séquence montre des images d’actualité datant des années 1960, évoquant le meurtre de trois activistes qui défendaient le droit de vote, James Chaney, Andrew Goodman et Michael Schwerner.

« Quand je pense à ce qu’il s’était passé à ce moment-là, je pense à Schwerner, Chaney et Goodman, deux Juifs et un Afro-américain qui étaient morts en luttant pour le droit de vote. Je pense à Martin Luther King Jr. et à Abraham Joshua Heschel. Heschel avait dit que lorsqu’il défilait auprès du docteur King, il avait l’impression que ses jambes priaient ».

Loeffler a largement évoqué, lors de sa campagne, des déclarations passées de Warnock, où ce dernier saluait le révérend Jeremiah Wright, un pasteur que l’ancien président Barack Obama avait désavoué après la révélation de propos anti-israéliens et antisémites qu’il avait tenus. La républicaine a également rappelé à loisir les critiques âpres de Warnock sur la réponse qu’avait apporté Israël aux manifestations à la frontière de la bande de Gaza, en 2018.

Dans sa visioconférence avec le JDCA, Warnock a exprimé son soutien à Israël et indiqué qu’il comprenait dorénavant davantage la menace que le Hamas, qui contrôle l’enclave côtière, faisait peser sur l’Etat juif.

Warnock, pour sa part, s’en est pris à Loeffler pour ses accointances avec des extrémistes de droite.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...