Affaire Halimi : Fofana n’a jamais exprimé le moindre regret, selon son dernier avocat
Rechercher

Affaire Halimi : Fofana n’a jamais exprimé le moindre regret, selon son dernier avocat

Bien qu'aujourd'hui 'proche de l'agonie psychologique' le chef du Gang des barbares, n'a jamais renié ses actes et ses idées antisémites

Youssouf Fofana postait en 2012 des vidéos depuis sa cellule (Crédit : capture d'écran YouTube)
Youssouf Fofana postait en 2012 des vidéos depuis sa cellule (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le dernier avocat de Youssouf Fofano, Me Emmanuel Ludot en est persuadé. Son ex-client, présenté comme le chef du Gang des barbares, qui a séquestré puis torturé à mort Ilan Halimi en 2006, « est proche de l’agonie psychologique », raconte l’Express dans son dernier numéro consacré au « Malaise des Français juifs ».

Il faut dire que d’agressions envers ses surveillants en prison à l’aide d’armes bricolées, en 2013 et 2014, à ses déclarations via YouTube qu’il a réussi à poster depuis sa prison en 2012, Youssouf Fofana a suivi le chemin inverse du prisonnier modèle.

Dans ses vidéos, dixit L’Express, Fofana keffieh sur la tête « et lunettes noires, il déverse un atroce galimatias, mélange de diatribes antisémites, de versets du Coran, et d’apologie d’Al Qaeda ». Cette quinzaine de vidéos lui vaudra une peine de 7 années supplémentaires.

Résultat, incarcéré depuis 2006, Fofana a cumulé 8 années en isolement du fait de sa dangerosité, qui ont fini de le déstabiliser. Mais son avocat précise « je mentirais si j’affirmais qu’il exprime des regrets ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...