Rechercher

Akko: l’ex-compagnon de Sapir Nachum inculpé pour enlèvement et meurtre

Selon les procureurs, Walaa Khalilah a commis un "meurtre planifié et sophistiqué" ; le suspect aurait étranglé la victime, mère de leurs deux enfants, avant d'enterrer son corps

(G) Capture d'écran de la vidéo de Walaa Khalilah au tribunal de district de Haïfa, le 18 juillet 2022. (Crédit : Douzième chaîne) et (R) Sapir Nachum (Crédit : Autorisation)
(G) Capture d'écran de la vidéo de Walaa Khalilah au tribunal de district de Haïfa, le 18 juillet 2022. (Crédit : Douzième chaîne) et (R) Sapir Nachum (Crédit : Autorisation)

Lundi, un homme a été inculpé pour le meurtre et l’enlèvement de son ancienne compagne, dont le corps de cette dernière a été retrouvé 11 jours après qu’elle a été vue pour la dernière fois montant dans sa voiture.

Les chefs d’accusation contre Walaa Khalilah pour le meurtre de Sapir Nachum ont été intentés devant le tribunal de district de Haïfa, les procureurs demandant qu’il soit maintenu en détention jusqu’à la fin de la procédure judiciaire.

Les procureurs ont déclaré qu’il s’agissait « d’un meurtre planifié et sophistiqué qui a été commis calmement et d’une manière qui témoigne d’une grande audace et d’une grande intrépidité. »

Compte tenu de l’état de sa dépouille lorsqu’elle a été trouvée, la cause exacte de la mort de Nachum n’a pas pu être déterminée, bien que la police ait écarté la possibilité d’une arme à feu ou d’un coup de couteau, selon la presse israélienne.

La strangulation est considérée comme la cause la plus probable du décès, selon la chaîne publique Kan.

La police a déclaré que le corps de Nachum était enterré si profondément dans le sol que les recherches auraient pu  durer de nombreux mois supplémentaires.

« S’ils ne l’avaient pas trouvé ce jour-là, ils ne l’auraient probablement pas trouvé du tout », a déclaré la police, d’après les informations de la Douzième chaîne. « Les chiens ont cherché à 45 mètres du corps et ne l’ont pas trouvé ».

La police israélienne recherche Sapir Nachum, mère de deux enfants originaire d’Akko, le 5 juin 2022. (Crédit : Police israélienne)

Des informations supplémentaires sur l’affaire ont été publiées lundi, notamment que le jour du meurtre présumé, la voiture de Khalilah a été filmée par des caméras de surveillance à plusieurs endroits entre la ville d’Akko où Nachum a disparu et la zone où son corps a été retrouvé, 25 kilomètres plus loin.

Le véhicule a ensuite été vu retournant à Akko.

Au cours de l’interrogatoire, Khalilah a admis avoir emmené Nachum dans sa voiture, mais il a insisté sur le fait que cela n’avait pas été planifié à l’avance. Il a affirmé avoir déposé Nachum dans un centre commercial de la ville, mais cette version des faits n’a pas été confirmée par les images de vidéosurveillance. Le mois dernier, Khalilah a échoué à un test au détecteur de mensonges concernant la mort de Nachum.

Selon les procureurs, Khalilah a conduit Nachum dans la zone où elle a été retrouvée et arrivés là ils sont tous les deux sortis du véhicule. Khalilah l’a ensuite tuée, puis a caché son corps avant de rentrer chez lui.

Lors de l’audience, Khalilah a soutenu qu’il était innocent.

Son avocat Aviad Hayat a qualifié l’affaire de « circonstancielle » et a affirmé qu’à part les images de vidéosurveillance, il n’y a aucune preuve qui lie son client au meurtre.

La sœur de Nachum, Eden, a déclaré aux journalistes qu’elle espérait que Khalilah soit condamné et purge une longue peine de prison.

« Je sais qu’il a tué ma sœur, nous allons faire en sorte qu’il reste en prison le plus longtemps possible et qu’il y pourrisse », a-t-elle déclaré.

Eden, sœur de Sapir Nachum qui aurait été assassinée par son ex-partenaire, vue au tribunal de district de Haïfa, le 18 juillet 2022. (Crédit : Capture d’écran/Twitter)

La famille avait commencé à s’inquiéter du sort de Sapir Nachum le 2 juin, lorsque la garderie l’a appelée pour lui dire qu’elle n’était pas venue chercher sa fille.

À 20 heures dans la soirée, la sœur de Nachum a signalé sa disparition à la police.

Le motif présumé du meurtre serait la demande de Sapir de recevoir une pension alimentaire de Khalilah.

La police a découvert son corps près du village bédouin d’Ibtin – à environ 25 kilomètres au sud d’Akko – 11 jours après qu’elle a été vue pour la dernière fois.

Outre sa fille de deux ans, Nachum laisse derrière elle un bébé de huit mois.

Khalilah, le père des deux jeunes enfants de Nachum, avait déjà été arrêté auparavant pour des délits violents et des actes de vandalisme. Les proches de Nachum ont déclaré à la presse israélienne qu’il avait déjà passé de nombreuses années en prison.

Khalilah était connu du public grâce à TikTok, où il téléchargeait régulièrement des vidéos de ses actes de vandalisme. Il a récemment été arrêté après être entré dans le kibboutz Kfar Masaryk avec un groupe d’amis sur un cheval et une charrette et avoir causé des troubles, un incident qui a été filmé et publié sur les réseaux sociaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...