Israël en guerre - Jour 145

Rechercher
Les victimes depuis le 7 octobre

Alon Shamriz, 26 ans : Un « gamin brillant », étudiant, joueur de billard, et athlète

Enlevé par le Hamas le 7 octobre et abattu accidentellement par Tsahal, à Gaza, le 15 décembre 2023

Alon Shamriz, 26 ans, enlevé par le Hamas le 7 octobre et abattu accidentellement par des soldats israéliens à Gaza le 15 décembre 2023. (Autorisation)
Alon Shamriz, 26 ans, enlevé par le Hamas le 7 octobre et abattu accidentellement par des soldats israéliens à Gaza le 15 décembre 2023. (Autorisation)

Alon Shamriz, 26 ans, a été enlevé par des terroristes palestiniens du Hamas au kibboutz Kfar Aza le 7 octobre et emmené à Gaza. Le 15 décembre, Alon et deux autres otages israéliens ont été abattus par des soldats de l’armée israélienne à Gaza après avoir été identifié par erreur comme représentant une menace.

Son corps a été rapatrié en Israël par Tsahal et a été enterré au kibboutz Shefayim le 17 décembre. Il laisse dans le deuil ses parents, Avi et Dikla, ses deux frères, Ido et Yonatan, et sa sœur Roni.

Alon, étudiant en ingénierie informatique au collège Sapir, était une personne sociable, à l’esprit vif et aimant jouer au billard.

Son frère, Ido, a déclaré lors de ses funérailles que pendant 70 jours, sa famille avait désespérément essayé de le ramener à la maison. « Mais nous n’avons pas tout fait. Mais toi, si. Tu étais seul dans ton périple, dans l’obscurité, sans lunettes, retenu par des monstres dans de terribles conditions, sans eau, sans nourriture, sans oxygène et sans lumière du jour. Tu as survécu à tout cela avec courage en attendant d’être délivré. J’ai beaucoup parlé de toi dans chaque réunion et chaque interview, mais je n’ai pas dit à quel point tu étais courageux. Tu as toujours su ce qui était bon pour toi, et tu as fait les choses à ta façon. »

Ido a déclaré qu’Alon ne faisait que rêver du moment présent. « Nous passions notre temps à faire tout ce que nous aimions faire ensemble, à regarder les matchs du Maccabi, les sketches de Louis C.K., un peu de Will Ferrell et de Sacha Baron Cohen, à jouer au poker. Nous nous sommes assurés que tu aurais une table de billard de haute qualité. J’attendais avec impatience de rejouer avec toi, juste pour te dire que tu étais le meilleur. Un joueur brillant avec tout ce qu’il faut. Les psychologues m’ont dit de faire des choses que j’aime, mais ce que j’aimais, c’était les faire avec toi, et maintenant rien n’a de sens. »

« Nous nous sommes tellement amusés ensemble, nous avons ri et nous avons fait rire les autres, même les mauvaises situations, nous les avons transformées en amusement. Notre vie entière était comme un film comique, alors comment comprendre que la fin soit si tragique ? »

Sa sœur, Roni, a également pris la parole lors de ses funérailles. « Il y a quelques jours à peine, je me tenais devant de nombreuses personnes pour leur dire à quel point c’était dur sans toi ».

« Nous étions tellement sûrs que le vide dans notre cœur serait comblé. »

« Cela devait se terminer différemment », a-t-elle poursuivi. « Tu es censé être en vie. Alon, je suis désolée. Pendant tout ce temps, je n’ai pu que me dire : ‘Et si…’. Mais cela n’a plus d’importance (…) Je ne t’oublierai pas et je n’oublierai pas le héros que tu es. »

Son père, Avi, a déclaré à la chaîne publique israélienne Kan qu’il était convaincu que c’était son fils qui avait trouvé le moyen d’échapper à leurs ravisseurs du Hamas et qui les avait guidés à travers les tunnels, en s’appuyant sur son expérience militaire. « Mon fils était un héros. »

« Alon était un gamin brillant, un jeune homme de 26 ans, un athlète, un type sociable, un homme au grand cœur », a indiqué Avi.

« Il avait commencé à apprendre l’ingénierie informatique, et avait travaillé avec nous dans l’usine. Il était talentueux, il était chargé de la logistique. Ses amis l’aimaient. C’est difficile pour moi de parler de lui au passé, mais c’était un enfant merveilleux. N’importe quelle famille serait dingue d’un enfant comme lui. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’est ensuivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.