Pour l’AP, les USA « n’imposeront pas leur politique » avec des coupes budgétaires
Rechercher

Pour l’AP, les USA « n’imposeront pas leur politique » avec des coupes budgétaires

Le ministère des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne a accusé l'administration Trump de partialité et de mépris envers les Palestiniens

Une femme palestinienne avec son bébé dans un centre de l'UNRWA dans le camp de réfugiés de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 13 août 2014. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Une femme palestinienne avec son bébé dans un centre de l'UNRWA dans le camp de réfugiés de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 13 août 2014. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Le ministère des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne a condamné les États-Unis pour le gel de leur financement au programme onusien d’aide aux réfugiés, indiquant que l’approche adoptée par le président américain Donald Trump en ce qui concerne le processus de paix méprise les Palestiniens, et qu’ils ne pourront pas les forces à adhérer aux politiques américaines.

« La décision des États-Unis de limiter leur aide à l’UNRWA est une preuve supplémentaire que ce prétendu « accord du siècle » est mis en œuvre au détriment du côté palestinien, et n’est pas « un plan vers les négociations », comme l’a présenté l’administration américaine », a indiqué le ministère dans un communiqué. « Cet accord est en contradiction avec le consensus international sur la nécessité à parvenir à la paix au moyen de négociations sérieuses entre les deux partes, en accord avec les termes de paix de référence, et les mécanismes internationaux, à savoir, la solution à 2 États. »

Le ministère a également averti que cette mesure « ne réussira pas à imposer la position américaine, qui est partiale en ce qui concerne l’occupation… et ne permettra pas de redéfinir le statut et le travail de l’UNRWA selon les concepts israéliens ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...