Israël en guerre - Jour 286

Rechercher

Appels à une « Marche pour Israël » massive à Washington le 14 novembre

Organisé par les Jewish Federations of North America, le rassemblement demandera le retour inconditionnel des otages du Hamas et plus d'actions pour lutter contre l'antisémitisme

Des partisans d'Israël manifestent près du Capitole aux États-Unis, le 13 octobre 2023. (Crédit : Daniel Slim//AFP via Getty Images, via la JTA)
Des partisans d'Israël manifestent près du Capitole aux États-Unis, le 13 octobre 2023. (Crédit : Daniel Slim//AFP via Getty Images, via la JTA)

WASHINGTON (JTA) – Des organisations juives américaines invitent les Juifs des États-Unis à se rendre à Washington, DC, le 14 novembre prochain, à un rassemblement pro-israélien de grande envergure qui, espèrent-elles, rivalisera avec les grandes manifestations juives de 1987 et 2002, aussi bien par la taille que par l’impact.

La « Marche pour Israël » a trois objectifs, explique Eric Fingerhut, PDG des Jewish Federations of North America, qui co-organise le rassemblement avec la Conference of Presidents of Major American Jewish Organizations [NDLT : Conférence des présidents des principales organisations juives américaines].

Les participants défileront pour demander le retour des 240 otages que les terroristes du Hamas ont enlevés lors de l’attaque du 7 octobre dernier contre Israël, a précisé Fingerhut. Ils plaideront également en faveur de mesures pour lutter contre l’antisémitisme, qui connait une forte résurgence, partout dans le monde, depuis l’attaque. Et ils rendront hommage au soutien sans ambage reçu par Israël de la part des deux partis, au Congrès, ainsi que de l’administration Biden.

« Ces trois éléments sont importants pour toutes nos communautés », a ajouté M. Fingerhut. « Nous sommes fiers de ce que notre gouvernement a fait » pour soutenir Israël, « et nous voulons qu’ils sachent combien nous soutenons ce qu’il a fait, et aussi appeler l’attention sur tout ce qu’il y aura encore à faire, avec ce long conflit qui se poursuit. »

Le 7 octobre dernier, quelque 3 000 terroristes ont fait irruption, au niveau de la barrière de sécurité avec Gaza, et tué 1 400 personnes dans le sud d’Israël, en majorité des civils, victimes d’atrocités odieuses.

Israël a depuis déclaré la guerre au Hamas dans le but de détruire ses capacités militaires et de gouvernance. Le groupe terroriste islamiste, qui contrôle Gaza, affirme que plus de 10 000 personnes ont été tuées par les attaques israéliennes, mais les chiffres ne peuvent pas être confirmés de manière indépendante, et il est probable qu’ils comprennent des terroristes et hommes armés tout comme les victimes des tirs de roquettes manqués des groupes terroristes de Gaza. Israël assure s’en prendre aux infrastructures terroristes tout en faisant en sorte d’éviter les victimes civiles et accuse le Hamas d’utiliser sa population civile comme bouclier humain.

Funérailles de trois membres de la famille Sharabi, Lian, Noya et Yahel, qui ont été assassinés par des terroristes du Hamas au kibboutz Beeri le 7 octobre 2023, au moshav Kfar HaRif, dans le sud d’Israël, le 25 octobre 2023. (Crédit : Chaïm Goldberg/Flash90)

Le rassemblement a été officiellement annoncé lundi, mais l’organisation des déplacements – par bus ou avion – avait déjà commencé le week-end dernier.

« Les cours du mardi 14 novembre au sein des écoles de premier cycle et de l’Université Yeshiva sont annulés », a écrit dimanche le rabbin Ari Berman sur les réseaux sociaux. « Nous serons à Washington pour soutenir Israël. »

Comme en ont témoigné Fingerhut et William Daroff, de la Conférence des présidents, c’est exactement le genre de geste qu’ils attendent de la part des groupes qui leur sont affiliés, centres communautaires juifs, écoles et autres organisations juives. De leur propre aveu, jusqu’à présent, la réponse est enthousiaste.

Daroff aimerait que ce rassemblement ait le même impact que la marche pro-israélienne de 2002, au moment de la Seconde Intifada, ou encore de celle de 1987, en soutien à la communauté juive soviétique, qui ont chacune attiré plus de 100 000 manifestants juifs sur le National Mall.

Une femme assiste à la manifestation « NO FEAR :Rallye en solidarité avec le peuple juif » au Capitole à Washington, le 11juillet 2021. (Crédit : Susan Walsh/AP)  

« La communauté juive américaine et ses alliés ont fait entendre leur voix lors d’événements de masse, en 1987 en soutien à la communauté juive soviétique et en 2002 en soutien à Israël pendant la Seconde Intifada. Aujourd’hui, c’est pareil : la communauté juive américaine et le peuple américain veulent dire haut et fort leur soutien au peuple d’Israël et demander le retour inconditionnel des otages », a-t-il déclaré.

L’administration Biden soutient jusqu’à présent le refus israélien de tout cessez-le-feu tant que les otages n’auront pas été libérés et le Hamas mis hors d’état de nuire, mais certains membres de la gauche progressiste réclament un cessez-le-feu. Biden a demandé au Congrès 14 milliards de dollars d’aide d’urgence au profit d’Israël, dont 10 milliards de dollars d’aide en matière de défense.

Depuis le 7 octobre, les signalements d’agressions antisémites se multiplient sur les campus et dans les villes du monde entier. Lundi, un homme est mort à Los Angeles après avoir été, semble-t-il, frappé à la tête par un manifestant pro-palestinien.

Un Juif tombé au sol après, semble-t-il, avoir été frappé par un manifestant pro-palestinien à l’aide d’un mégaphone à Los Angeles le 5 novembre 2023. (Capture d’écran/X)

Biden souhaite en outre que le Congrès alloue des centaines de millions de dollars pour la sécurisation des institutions les plus vulnérables. Lundi, le sénateur de New York Chuck Schumer, démocrate juif qui est également le chef de la majorité, a annoncé son intention d’augmenter le niveau des subventions de mise en sécurité pour les porter de 250 millions à 1 milliard de dollars.

Le rassemblement programmé la semaine prochaine fait suite à des manifestations pro-palestiniennes de grande envergure organisées un peu partout dans le monde, y compris à Washington samedi, et entend montrer qu’Israël bénéficie d’un soutien tout aussi important.

« Nous avons tous entendu, partout dans le monde, des voix pleines de haine et d’antisémitisme qui ont célébré les attentats du 7 octobre », peut-on lire dans un dépliant annonçant l’événement. « Ces voix ne couvriront jamais celle des Américains qui s’opposent au terrorisme et qui sont aux côtés d’Israël. »

Daroff et Fingerhut ont fait savoir que l’identité des orateurs n’était pas encore confirmée, mais qu’ils avaient invité des législateurs et responsables de l’administration Biden. Bien que leur organisation respective soit leader dans l’organisation de l’événement, ils demandent à leurs organisations partenaires d’endosser l’invitation à se rendre à ce rassemblement, qui aura lieu de 13 h à 15 h près du Capitole des États-Unis. (Des centaines de manifestants affiliés à Jewish Voice for Peace, groupe antisioniste, y ont été arrêtés le mois dernier alors qu’ils réclamaient un cessez-le-feu.) Certains groupes, dont le mouvement conservateur fait partie, l’avaient déjà fait lundi.

Fingerhut et Daroff invitent les centres communautaires et les écoles juives à fermer pour la journée et à faire venir leurs élèves à Washington. Certains ont d’ores et déjà répondu à l’appel, comme l’Académie hébraïque North Shore de Long Island, qui s’y rendra avec ses élèves en bus, ou encore la fédération juive de Detroit, qui a invité lundi les habitants à prendre des places sur un vol charter.

Ronald Halber, directeur du Conseil des relations avec la communauté juive du Grand Washington, pense que les 10 campus de Washington seront vides ce jour-là.

« Avec une communauté juive forte de 300 000 personnes, nous avons l’obligation d’être présents en nombre », a conclu Halber.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.