Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

Arrestations de Juifs radicaux manifestant au Capitole pour un cessez-le-feu à Gaza

10 000 personnes, dont Rashida Tlaib et Cori Bush, auraient participé à la manifestation organisée par les groupes pro-palestiniens IfNotNow et Jewish Voice for Peace

Des protestataires organisent une manifestation en faveur d'un cessez-le-feu à Gaza dans le Cannon House Office Building, à Washington, DC, le 18 octobre 2023. (Crédit : ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)
Des protestataires organisent une manifestation en faveur d'un cessez-le-feu à Gaza dans le Cannon House Office Building, à Washington, DC, le 18 octobre 2023. (Crédit : ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

JTA – Au moins 300 personnes ont été arrêtées lors d’un rassemblement organisé par des juifs au Capitole des États-Unis, appelant à un cessez-le-feu à Gaza et condamnant Israël pour « génocide potentiel » sur ce territoire.

Le rassemblement était organisé par Jewish Voice for Peace (JVP) et IfNotNow, deux groupes juifs qui focalisent leurs critiques sur Israël. Il accusent le pays de génocide et d’autres violations des droits de l’homme depuis que le Hamas a franchi la frontière avec Israël et s’est lancé dans un massacre sanglant le 7 octobre, tuant 1 400 personnes, en blessant des milliers d’autres et en capturant quelque 200 otages. C’est à la suite de ce massacre qu’Israël a déclaré la guerre au Hamas, tuant 3 200 personnes lors de frappes aériennes sur Gaza et en blessant des milliers d’autres.

Le rassemblement à Washington, qui, selon les organisateurs, a attiré 10 000 personnes à l’intérieur et à l’extérieur du Capitole, a eu lieu le jour même où le président américain Joe Biden s’est rendu en Israël pour marquer son soutien et où il a négocié l’octroi d’une aide humanitaire aux civils de la bande de Gaza. Israël a appelé des centaines de milliers de réservistes militaires et devrait bientôt lancer une incursion terrestre dans la bande de Gaza.

« Nous interrompons le Congrès pour attirer tous les regards sur la complicité des États-Unis dans la répression continue des Palestiniens par Israël », a publié JVP sur X. « Tout comme nous exigeons la fin du génocide à Gaza, nous devons exercer les mêmes efforts pour démanteler les systèmes du sionisme, de l’apartheid et du colonialisme qui nous ont amenés là où nous sommes. »

La députée Rashida Tlaib, qui prône le boycott d’Israël, s’est adressée à la foule à l’extérieur du Capitole. Au cours de son intervention, Tlaib, qui est Américo-palestinienne, a pleuré en accusant « les gens [de penser] qu’il est acceptable de bombarder un hôpital ». Elle faisait référence à l’explosion qui a eu lieu dans un hôpital de Gaza. Biden a lui-même affirmé sa conviction que l’explosion avait été causée par des tirs de roquettes palestiniens, confirmant ainsi l’évaluation israélienne.

La députée Cori Bush (Missouri) a également pris la parole lors du rassemblement, et Ayanna Pressley (Massachusetts) a publié un message de soutien sur X. Toutes deux sont des démocrates progressistes alliées à Tlaib.

Ce rassemblement fait suite à un autre, plus petit, organisé lundi à Washington par les mêmes groupes, au cours duquel des manifestants ont été arrêtés pour avoir bloqué les entrées de la Maison Blanche.

Ces rassemblements entrent dans le cadre d’une série de manifestations pro-israéliennes qui ont eu lieu dans plusieurs villes du pays et qui ont rassemblé des dizaines de milliers de sympathisants. Miriam Weisel, directrice régionale de l’Anti-Defamation League (ADL) à Washington, a déclaré dans un communiqué que « ces organisations radicales d’extrême gauche ne représentent pas l’écrasante majorité de la communauté juive. »

Des manifestants sont arrêtés par la police du Capitole dans la rotonde du Cannon House Office Building pour avoir organisé un rassemblement pour demander un cessez-le-feu contre les Palestiniens de Gaza sur la colline du Capitole, le 18 octobre 2023 à Washington, DC. (Crédit: CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

Les manifestants, assis à même le sol, ont envahi la rotonde du Capitole aux cris de « cessez le feu maintenant » et « pas en notre nom », et en chantant un célèbre verset de la Bible qui commence par « Une nation ne lèvera pas l’épée contre une nation ».

La manifestation a été marquée par des rituels juifs – une caractéristique des manifestations de IfNotNow. L’association a été fondée en 2014 pour s’opposer à la conduite d’Israël pendant la guerre de Gaza de cette année-là et s’associe fréquemment à JVP, un groupe antisioniste.

Les manifestants portaient des châles de prière et au moins l’un d’entre eux a apporté un shofar. L’un des orateurs a récité un message juif traditionnel à l’intention des personnes en deuil, en insérant « Al-Quds », le nom arabe de Jérusalem, avant le nom hébreu de la ville, Yerushalayim, et en menant un jeu de questions-réponses avec la foule. Lors des manifestations organisées par IfNotNow, le Kaddish, la prière des morts, est régulièrement récitée au nom des victimes israéliennes et palestiniennes.

Selon la chaîne CBS, les arrestations ont eu lieu parce que les manifestations ne sont pas autorisées au Capitole.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.