Rechercher

Après son succès grâce à « Avinu Malkeinu », un garçon de 7 ans chante Hanoukka

"Hanoukka, Oh Hanoukka" est la dernière collaboration en ligne entre un écolier australien et un musicien sud-africain orthodoxe

Bibi Shapiro, en haut en Australie, a chanté avec Choni Goldman, en bas en Afrique du Sud, dans une reprise de leur collaboration de 2020. (Crédit : capture d'écran via JTA)
Bibi Shapiro, en haut en Australie, a chanté avec Choni Goldman, en bas en Afrique du Sud, dans une reprise de leur collaboration de 2020. (Crédit : capture d'écran via JTA)

JTA – L’année dernière, à l’âge de 6 ans, Bibi Shapiro a eu un succès retentissant sur la Toile avec son interprétation passionnée de « Avinu Malkeinu », le poème plaintif qui est récité à Yom Kippour.

Cette année, l’écolier australien fait une apparition plus subtile – mais plus harmonieuse – pour Hanoukka.

La célébrité de Shapiro en 2020 est née alors que les Juifs du monde entier étaient isolés à cause de la pandémie. Il a été invité à chanter lors des offices de Yom Kippour dans l’une des plus grandes synagogues réformées du monde et a reçu des éloges de la part de musiciens juifs du monde entier. L’un d’entre eux, Choni Goldman, un chanteur populaire d’Afrique du Sud, pays d’origine de Shapiro, s’est même joint à lui pour une session de chansons sur Zoom.

À l’époque, Goldman, dont le nom de scène est Choni G et qui a été le gagnant d’un concours international de musique orthodoxe en 2012, a déclaré à la Jewish Telegraphic Agency qu’il espérait chanter à nouveau avec Shapiro.

« Nous ferons certainement plus de collaborations ensemble », avait déclaré Goldman à l’époque. « Heureux de faire grandir ou de nourrir son talent – bien que je ne sois pas sûr qu’il ait besoin de mon aide ! ».

Leur nouveau duo est sorti la semaine dernière. Goldman a posté jeudi une vidéo de lui et Shapiro chantant « Hanoukka, Oh Hanoukka » en harmonie. Shapiro est assis à la table de sa cuisine, devant une hanoukkia multicolore, et son enthousiasme ne s’exprime pas par des mouvements de tout le corps comme dans la vidéo précédente.

Néanmoins, son sourire radieux – avec une dentition légèrement différente cette année – et sa passion pour la musique sont évidents lorsqu’il chante les paroles familières ; Goldman l’accompagne de plusieurs pistes virtuelles.

« Joyeuse 5ème nuit de Hanoukka », écrit Goldman. « Bibi est de retour ! »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...