Arad : Un homme coupable d’homicide par imprudence pour avoir tiré sur un voleur
Rechercher

Arad : Un homme coupable d’homicide par imprudence pour avoir tiré sur un voleur

Aryeh Schiff, 70 ans, affirme qu'il visait les roues du véhicule et qu'il n'avait pas l'intention de toucher Mahmoud Al-Atrash, 36 ans, lors de l'incident en 2020

La scène à Arad où un homme a abattu un autre homme qui, selon lui, essayait de voler sa voiture, le 29 novembre 2020 (Crédit : capture d'écran/Walla).
La scène à Arad où un homme a abattu un autre homme qui, selon lui, essayait de voler sa voiture, le 29 novembre 2020 (Crédit : capture d'écran/Walla).

Un homme de la ville d’Arad, dans le sud du pays, a été reconnu coupable lundi d’homicide par imprudence pour avoir tiré sur un individu, qui en est mort. Ce dernier avait tenté de voler la voiture du premier en novembre 2020.

Aryeh Schiff, 70 ans, a été reconnu coupable par le tribunal de district de Beer Sheva dans le cadre d’un accord de plaidoyer dans lequel il n’a pas encore été condamné – mais il semble susceptible de ne recevoir que des travaux d’intérêt général.

Selon l’acte d’accusation, l’incident s’est produit lorsque Mahmoud Al-Atrash, 36 ans, s’est introduit dans un véhicule garé près de la caravane où Schiff dormait, afin de le voler. En entendant l’effraction, Schiff est sorti de la caravane et a tiré sur le véhicule avec Al-Atrash à l’intérieur, selon les procureurs.

Al-Atrash a été transporté au centre médical Soroka de Beer Sheva, où le personnel médical a constaté son décès. Schiff a déclaré à la police qu’il n’avait pas pointé son arme sur le cambrioleur présumé et qu’il ne voulait pas le blesser.

« J’ai tiré sur les roues. Je n’avais pas l’intention de le toucher », a-t-il déclaré aux policiers durant l’enquête. Les images de l’incident semblent toutefois montrer Schiff tirant directement sur le suspect. Les avocats de Schiff ont déclaré lundi qu’il « pensait que ce qui était juste était de se protéger et de protéger sa femme endormie. Il a tiré sur le cambrioleur parce qu’il pensait que c’était nécessaire. Objectivement, il a eu tort ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...