Argaman : le Shin Bet a déjoué plus de 450 attentats en 2019
Rechercher

Argaman : le Shin Bet a déjoué plus de 450 attentats en 2019

Le chef du service de sécurité a attribué ces succès aux technologies spécialisées utilisées par ses services

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Nadav Argaman, chef du service de sécurité du Shin Bet, assiste à la réunion de la Commission de la défense et des affaires étrangères à la Knesset le 6 novembre 2018. (Hadas Parush/Flash90)
Nadav Argaman, chef du service de sécurité du Shin Bet, assiste à la réunion de la Commission de la défense et des affaires étrangères à la Knesset le 6 novembre 2018. (Hadas Parush/Flash90)

Le chef du Shin Bet, service de sécurité intérieure et de renseignements en Israël, a déclaré jeudi que son organisation avait déjoué plus de 450 attentats terroristes d’envergure au cours de l’année écoulée.

« Cette année, nous avons déjoué plus de 450 attaques terroristes de taille, et nous avons permis aux citoyens israéliens de vivre un quotidien tranquille et confortable sans savoir ce qui se passait en coulisses », a déclaré Nadav Argaman, chef du Shin Bet.

Argaman a notamment attribué ces succès aux technologies spécialisées utilisées par ses services, en coopération avec d’autres forces de sécurité israéliennes et à sa « synergie avec nos homologues dans le monde entier ».

Le directeur du Shin Bet s’est exprimé lors de l’UVID International Conference and Exhibition on Unmanned Vehicles à Tel Aviv.

« La technologie israélienne et l’industrie [de la défense] sont toujours proches de nous, proche de nos cœurs. Nous achetons des technologies israéliennes avant [d’acheter) ailleurs », a-t-il dit.

« Nous investissons dans des technologies très poussées », a ajouté Argaman.

En plus de son important réseau d’informateurs et des techniques classiques de collecte de renseignements, le Shin Bet est connu pour avoir utilisé des algorithmes sophistiqués pour passer les réseaux sociaux et les bases de données au peigne fin à la recherche d’activités terroristes.

La technologie israélienne en matière de sécurité a récemment été critiquée, après un reportage de la chaîne American NBC News le mois dernier, au sujet d’une start-up financée par Microsoft, qui mène des opérations de surveillance des Palestiniens en Cisjordanie pour le compte d’Israël.

L’an dernier, le Shin Bet aurait déjoué près de 500 attentats terroristes.

« Vous avez déjoué 500 attentats terroristes cette année », avait dit Netanyahu aux agents et aux personnels rassemblés du Shin Bet et autres agences de défense réunies au siège du Shin Bet, situé dans le nord de Tel Aviv.

« C’est un chiffre incroyable. Il signifie que des centaines d’Israéliens vous doivent d’être encore en vie. Je veux vous remercier du plus profond de mon coeur parce que vous continuez à faire briller cette lumière et que vous luttez chaque jour avec discrétion, ingéniosité, créativité et un sens immense du dévouement », avait-il ajouté.

 

Times of Israel staff contributed to this report.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...