Arrestation de résidents d’implantation mêlés à des heurts avec des Palestiniens
Rechercher

Arrestation de résidents d’implantation mêlés à des heurts avec des Palestiniens

Les trois hommes sont soupçonnés d'avoir tiré des coups de feu qui ont blessé deux Palestiniens dans le nord de la Cisjordanie le 5 juillet

Des forces de sécurité israéliennes sur les lieux des affrontements entre résidents juifs et arabes palestiniens près de l'avant-poste d'El Matan en Cisjordanie, le 5 juillet 2020. (Sraya Diamant/Flash90)
Des forces de sécurité israéliennes sur les lieux des affrontements entre résidents juifs et arabes palestiniens près de l'avant-poste d'El Matan en Cisjordanie, le 5 juillet 2020. (Sraya Diamant/Flash90)

Trois résidents d’implantation ont été arrêtés mardi pour leur implication dans de violents heurts avec des Palestiniens au début du mois, dont les détails sont contestés par les deux parties.

La police dit avoir arrêté les trois hommes mardi car ils sont soupçonnés d’avoir ouvert le feu et blessé deux Palestiniens dans le nord de la Cisjordanie le 5 juillet. L’un d’eux a été placé en détention préventive jusqu’à dimanche et les deux autres jusqu’à jeudi.

Les deux Palestiniens avaient été hospitalisés dans un état modéré et léger respectivement dans le gouvernorat voisin de Salfit, avait rapporté à l’époque le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne.

Quatre résidents d’implantations ont été légèrement blessés par des jets de pierres pendant les échauffourées et ont été emmenés au centre médical de Meir à Kfar Saba pour y être soignés.

La police n’a pas précisé qui était l’instigateur de l’affrontement.

Le groupe d’aide juridique de droite Honenu accuse la police de « soutenir le terrorisme arabe », affirmant que les intéressés avaient été attaqués et avaient ouvert le feu par légitime défense pour éviter un « lynchage ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...