Rechercher

Brève arrestation d’un journaliste haredi soupçonné d’inciter au terrorisme

L'arrestation d'Israel Frey fait suite à plusieurs tweets considérés comme une incitation au terrorisme palestinien à l'encontre des Israéliens

Le journaliste haredi Yisrael Frey apparaît sur Democrat TV en 2020. (Capture d'écran utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Le journaliste haredi Yisrael Frey apparaît sur Democrat TV en 2020. (Capture d'écran utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

La police a arrêté puis libéré mardi le journaliste ultra-orthodoxe Israel Frey après avoir reçu des plaintes concernant plusieurs de ses tweets considérés comme une incitation au terrorisme palestinien à l’encontre des Israéliens.

Frey avait été placé en détention après avoir refusé une convocation de la police en vue d’être interrogé.

Ces derniers mois, Frey a tweeté à plusieurs reprises après des attentats.

Dans un tweet publié après que la soldate Noa Lazar, 18 ans, eut été tuée à un checkpoint près du camp de réfugiés de Shuafat à Jérusalem-Est, Frey a déclaré que « les attaques contre les forces de sécurité ne sont pas du terrorisme. »

La sergente Noa Lazar, 18 ans, tuée dans une fusillade à Jérusalem-Est, le 8 octobre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Dans un autre tweet, il a félicité un Palestinien qui avait tenté de mener une attaque à Jaffa pour sa « retenue » en ne tuant pas d’Israéliens innocents sur son chemin depuis Naplouse en Cisjordanie, précisant qu’il « méritait une médaille ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.