Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Assassinée le 7 octobre, Amit Buskila, 28 ans, a été enterrée à Kiryat Gat 

Son corps, ainsi que ceux d'Itzik Gelerenter et de Shani Louk, ont été rapatriés lors d'une opération menée par l'armée et le Shin Bet

Amit Buskila a été assassinée par des terroristes du Hamas le 7 octobre 2023 lors du Festival Supernova, et son corps a été emmené à Gaza. Ses restes ont été récupérés par l'armée israélienne et rapatriés en Israël le 17 mai 2024. (Crédit : Authorization)
Amit Buskila a été assassinée par des terroristes du Hamas le 7 octobre 2023 lors du Festival Supernova, et son corps a été emmené à Gaza. Ses restes ont été récupérés par l'armée israélienne et rapatriés en Israël le 17 mai 2024. (Crédit : Authorization)

Amit Buskila, 28 ans, dont le corps a été retrouvé par les soldats de l’armée israélienne dans la bande de Gaza au cours du week-end, après avoir été assassinée lors de l’assaut barbare et sadique du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre, a été inhumée dimanche à Kiryat Gat.

La mère d’Amit, Ilana Buskila, a pleuré lors des funérailles. « J’ai prié pour que les tourments que j’ai vécus se terminent autrement. »

« J’ai eu la chance de t’avoir pendant 28 ans », a-t-elle déclaré.

« Tu m’as enveloppée d’amour, tu as été ma source d’inspiration… tu es entrée dans le cœur du peuple d’Israël. Nous ne céderons pas […] Je m’occuperai moi-même de raser Gaza. »

Tsahal a annoncé vendredi que des soldats avaient rapatrié les corps de trois otages dans la bande de Gaza, alors que des combats intenses faisaient rage entre les soldats et les terroristes du Hamas.

Le corps d’Amit a été rapatrié en Israël dans la nuit de vendredi à samedi, ainsi que les corps de deux autres otages, Itzik Gelerenter et Shani Louk.

Les trois otages se trouvaient au Festival Supernova non loin de Reïm le matin de l’assaut du 7 octobre mené par le Hamas, où ils se sont ensuite réfugiés dans la région de Mefalsim. C’est là qu’ils ont été tués par des terroristes et que leurs corps ont été enlevés pour être envoyés à Gaza.

Jusqu’à récemment, Amit et Itzik étaient présumés vivants.

Son frère Shiel Buskila a pris la parole lors des funérailles. « Tu rêvais de conquérir le monde, mais maintenant ton lit est fait et vide. Le miroir de ta chambre ne verra pas ton visage. Les casseroles de la cuisine ne sentiront pas la chaleur de tes mains. Tu as été tué parce que tu étais juive. »

Tes derniers mots ont été « Shema Israël ». Saba et Safta [grand-mère et grand-père] veilleront sur toi. Nous nous souviendrons de toi », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.