Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Austin : un conflit entre Israël et le Hezbollah pourrait déclencher une guerre régionale

Le ministre de la Défense a reçu son homologue israélien qui a indiqué travailler en étroite collaboration pour parvenir à un accord, mais Israël doit se préparer à toutes éventualités

Le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin (à droite) écoutant le ministre de la Défense Yoav Gallant, à gauche, lors de leur rencontre, au Pentagone, à Washington, le 25 juin 2024. (Crédit : Susan Walsh/AP)
Le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin (à droite) écoutant le ministre de la Défense Yoav Gallant, à gauche, lors de leur rencontre, au Pentagone, à Washington, le 25 juin 2024. (Crédit : Susan Walsh/AP)

Les États-Unis ont mis en garde mardi contre les « conséquences désastreuses » qu’aurait un nouveau conflit entre Israël et le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah au Liban, et appelé à trouver une solution « diplomatique ».

« Une autre guerre entre Israël et le Hezbollah pourrait facilement devenir une guerre régionale, avec des conséquences désastreuses pour le Moyen-Orient », a déclaré le ministre américain de la Défense, Lloyd Austin, en recevant son homologue israélien, Yoav Gallant, au Pentagone.

« La diplomatie est de loin le meilleur moyen d’éviter une nouvelle escalade », a-t-il ajouté.

Gallant a pour sa part relevé que « nous travaillons en étroite collaboration pour parvenir à un accord, mais nous devons également nous préparer à tous les scénarios possibles ».

La guerre dans la bande de Gaza, déclenchée le 7 octobre par l’assaut barbare et sadique du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël, a provoqué une escalade militaire à la frontière nord d’Israël avec le Liban, qui fait craindre une extension du conflit.

Les échanges de tirs entre l’armée israélienne et le Hezbollah, groupe terroriste chiite libanais allié du Hamas, armé et financé par l’Iran, ont entraîné le déplacement de dizaines de milliers d’habitants des zones frontalières du sud du Liban et du nord d’Israël.

Le ministre israélien de la Défense poursuit mardi ses consultations avec les responsables américains à Washington, sur fond de tensions avec l’administration du président Joe Biden sur la livraison d’armes à Israël.

Lundi, il avait été reçu par le secrétaire d’État Antony Blinken qui a lui aussi appelé Israël à éviter une nouvelle escalade au Liban, tout en discutant des efforts déployés pour parvenir à un accord sur la libération des otages retenus par le Hamas à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.