Battant un autre record mondial, Mark Malyar gagne sa 2e médaille d’or à Tokyo
Rechercher

Battant un autre record mondial, Mark Malyar gagne sa 2e médaille d’or à Tokyo

C'est la 5e médaille remportée par Israël aux Jeux paralympiques, dépassant le nombre de médailles remportées à Rio, avec plusieurs opportunités de médailles encore à l'horizon

Le nageur israélien Mark Malyar pose avec sa médaille d'or du 400 m nage libre aux Jeux paralympiques de Tokyo, le 29 août 2021. (Keren Isaacson/Comité paralympique israélien)
Le nageur israélien Mark Malyar pose avec sa médaille d'or du 400 m nage libre aux Jeux paralympiques de Tokyo, le 29 août 2021. (Keren Isaacson/Comité paralympique israélien)

Le nageur israélien Mark Malyar a remporté sa deuxième médaille d’or aux Jeux paralympiques de Tokyo dimanche, en s’imposant au 400 mètres nage libre et en battant son propre record du monde.

Malyar a terminé la course en 4:31,06, battant le record mondial de 4:33,64 qu’il avait établi dans cette épreuve à Londres en 2019. L’Ukrainien Andrii Trusov a remporté l’argent et l’Américain Evan Austin le bronze.

C’est la deuxième médaille d’or des Jeux jusqu’à présent pour Malyar, qui a également remporté la finale du 200 mètres quatre nages individuel et battu un record du monde vendredi, où il a de nouveau devancé de justesse l’Ukrainien Trusov.

« Deux médailles d’or, deux records du monde et un avenir brillant pour quelqu’un qui a commencé le sport dans le cadre de l’hydrothérapie en piscine », a déclaré le ministre de la Culture et des Sports, Chili Tropper. « Mark prouve que le talent n’est pas le seul élément important, mais aussi la persévérance et le désir de surmonter toute limitation. »

Avec deux médailles d’or déjà autour du cou, Malyar, 21 ans, a encore trois autres chances de remporter des récompenses supplémentaires à Tokyo, dans les prochaines épreuves du 100 m dos, du 50 m nage libre et du 50 m papillon.

« C’est un vrai battant, je suis si fier », a déclaré Alex, le père de Malyar, à la chaîne publique Kan juste après la victoire. « Je meurs d’envie de le voir et de le serrer dans mes bras. Je sais combien de temps et d’efforts il a investis. »

Le nageur israélien Mark Malyar participe aux Jeux paralympiques de Tokyo, le 29 août 2021. (Keren Isaacson/Comité paralympique israélien)

Le frère jumeau de Malyar, Ariel Malyar, participe également aux Jeux paralympiques de Tokyo. Les deux frères sont atteints de paralysie cérébrale et ont commencé à nager dans le cadre de leur thérapie physique, mais ils concourent à des niveaux de handicap différents.

La médaille d’or de Malyar est la cinquième médaille d’Israël aux Jeux paralympiques de Tokyo et sa deuxième médaille pour la seule journée de dimanche. Plus tôt dans la journée, la rameuse Moran Samuel a remporté une médaille d’argent dans l’épreuve du 2 000 mètres en couple féminin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...