Belgique : Action d’étudiants dans un train en réponse à une attaque antisémite
Rechercher

Belgique : Action d’étudiants dans un train en réponse à une attaque antisémite

Le 9 décembre, 4 hommes avaient pris le contrôle du système de haut-parleurs d’un train et menacé de le faire sauter si ces “cancers de Juifs” n'en sortent pas ; l'UEJB a réagi

Illustration : des gens attendent de monter à bord d'un train à Bruxelles pour la station balnéaire belge de Blankenberge, en Belgique, le 11 août 2020. (AP Photo / Sylvain Plazy)
Illustration : des gens attendent de monter à bord d'un train à Bruxelles pour la station balnéaire belge de Blankenberge, en Belgique, le 11 août 2020. (AP Photo / Sylvain Plazy)

L’Union des étudiants juifs de Belgique (UEJB) a organisé jeudi soir dernier une action suite à une attaque antisémite qui avait eu lieu dans un train de la SNCB le 9 décembre.

Des membres de l’association ont ainsi diffusé le message suivant dans plusieurs trains nationaux via interphones et mégaphones portables :

« Le mercredi 9 décembre, 4 individus ont pris le contrôle de l’interphone d’un train faisant la liaison entre Anvers et Malines afin d’ordonner aux, je les cite, ‘cancers de Juifs de descendre du train’. En réaction à cela, nous aimerions souhaiter aux Juifs mais également à toutes les autres personnes présentes dans ce train et qui subissent des discriminations sur base de leur culture, de leur religion, de leur genre, de leur orientation sexuelle ou encore de leur couleur de peau un excellent voyage à bord des trains de la SNCB. »

Une vidéo de l’action a été postée sur les réseaux sociaux de l’UEJB.

Le mercredi 9 décembre, 4 individus ont pris le contrôle de l’interphone d’un train faisant la liaison entre Anvers et Malines afin d’ordonner aux « cancers de Juifs de descendre du train ». Nous avons décidé de leur répondre.—————————————————————Op woensdag 9 December 2020, namen 4 individuen de contrôle over van de intercom van een trein die Brussel aan Mechelen verbindt, om te eisen dat « de Joodse Kankers de trein verlaten ». De UEJB heeft besloten te reageren.

Posted by Union des Etudiants Juifs de Belgique – UEJB on Friday, December 18, 2020

Le 9 décembre dernier, quatre hommes ont utilisé le système de sonorisation d’un train pour menacer de le faire sauter, à moins que les passagers juifs n’en descendent. Les faits ont eu lieu lors d’un trajet entre Anvers et Malines, la ville que les nazis et leurs collaborateurs avaient utilisée comme poste d’internement et d’expédition pour les Juifs qu’ils envoyaient à la mort en Pologne.

« Attention, attention », ont annoncé les individus en flamand, selon des témoins. « Les cancers de Juifs doivent quitter le train immédiatement, sinon nous vous ferons tous exploser. »

Le personnel de sécurité présent dans le train n’a pas réussi à localiser les auteurs, selon Michael Freilich, un député juif belge qui a enquêté sur l’incident et déposé le dossier des questions parlementaires au ministère des Transports.

Freilich a demandé au ministère d’expliquer pourquoi les auteurs n’avaient pas été arrêtés, comment ils avaient pris le contrôle du système de sonorisation du train, et ce qui pouvait être fait pour empêcher une récidive.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...