Rechercher

Belgique : Le FC Club Bruges (encore) sanctionné pour antisémitisme

L'incident, au cours duquel les supporters auraient chanté "qui ne saute pas est Juif", est le troisième de ce type pour le club. La Belgique connait une hausse de l'antisémitisme

Des supporteurs du FC Bruges avant un match de Ligue des champions contre le Borussia Dortmund au stade Jan Breydel de Bruges, Belgique, le 18 septembre 2018. (Crédit : AP Photo/Francisco Seco)
Des supporteurs du FC Bruges avant un match de Ligue des champions contre le Borussia Dortmund au stade Jan Breydel de Bruges, Belgique, le 18 septembre 2018. (Crédit : AP Photo/Francisco Seco)

Le club de football belge Club Bruges fait face à des sanctions après un match contre le club rival Anderlecht, au cours duquel ses supporters auraient scandé « qui ne saute pas est un Juif. »

En réponse, la commission des sanctions de l’Association royale belge de football s’est réunie mercredi.

Il s’agit de la troisième accusation de ce type pour le club flamand. Les deux premiers évènements concernaient des matches contre les équipes d’Anderlecht et de Sint Truiden.

La Chambre nationale de lutte contre la discrimination et le racisme, créée au début de la saison, avait ordonné au club d’organiser une campagne de sensibilisation suite au premier incident, et l’avait condamné à une amende conditionnelle de 2 000 euros suite au second.

Drapeau de Belgique, à Bruges. (Crédit : stormwatch153 via iStock)

Après cette troisième occurence, l’amende devrait désormais prendre effet.

Ces évènements surviennent dans un contexte de hausse de l’antisémitisme en Belgique. Le ministère de la Justice affirme que le nombre de délits antisémites a doublé dans le pays en un an.

Alors que 14 délits avaient été enregistrés en 2019, 27 l’ont été en 2020.

Outre cette augmentation d’infractions antisémites enregistrées officiellement, le nombre de plaintes déposées auprès d’Unia, institution publique indépendante qui lutte contre la discrimination et défend l’égalité des chances en Belgique, a lui aussi augmenté en 2020.

Le Palais de la Nation, à Bruxelles, en Belgique. (Crédit : Senate of Belgium / CC BY-SA 4.0)

Selon une étude européenne publiées lors des récentes Assises contre le racisme organisées par le Parlement bruxellois, « 26 % des Belges âgés de 18 à 75 ans sont modérément antisémites et 4 % le sont fortement ».

Selon une autre étude de l’Agence des droits fondamentaux, 50 % des Belges interrogés (sur 1 079 personnes) estimaient que l’hostilité envers les Juifs était un problème. 49 % déclaraient ne pas y voir un problème.

Environ 35 000 Juifs vivent dans le pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...