Bennett sous-entend qu’Israël devrait enlever des membres du Hamas comme monnaie d’échange
Rechercher

Bennett sous-entend qu’Israël devrait enlever des membres du Hamas comme monnaie d’échange

Le ministre de l'Éducation a appelé à la reprise de la stratégie offensive, utilisée dans les années 50 et 70 ; d'autres ministres veulent mettre fin aux échanges de prisonniers

Naftali Bennett, ministre de l'Education, avant la réunion hebdomadaire du cabinet, dans les bureaux du Premier ministre à Jérusalem, le 14 mai 2017. (Crédit : Emil Salman)
Naftali Bennett, ministre de l'Education, avant la réunion hebdomadaire du cabinet, dans les bureaux du Premier ministre à Jérusalem, le 14 mai 2017. (Crédit : Emil Salman)

Un ministre a appelé Israël à reprendre sa stratégie, qui consistait à enlever des troupes des pays ennemis, afin d’obtenir la libération des civils et des corps des soldats retenus en captivité dans la bande de Gaza.

Sans appeler directement à l’enlèvement des membres du Hamas, Naftali Bennet, ministre de l’Éducation du parti HaBayit HaYehudi, a affirmé qu’Israël devait passer à l’offensive pour avoir des atouts, que le groupe terroriste voudra récupérer.

« Nous devons passer à une opération offensive pour blesser le Hamas et nous donner des atouts », a déclaré Bennett, dans une interview accordée à Walla News.

« Nous savions le faire dans les années 50 et enlevions des Jordaniens, et dans les années 70, la Sayeret Matkal a enlevé des officiers au Liban. Nous devons reprendre cet esprit, ces initiatives, cette agressivité. »

En 1972, Israël a enlevé cinq officiers syriens et les a libérés en échange du retour de pilotes captifs.

Le Hamas détient actuellement les corps de deux soldats tués durant la guerre de 2014, et trois civils, qui seraient vivants. Plusieurs responsables, notamment le ministre de la Défense Avigdor Liberman, ont appelé le gouvernement à ne plus avoir recours aux échanges de prisonniers.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...