Bob Corker : La présentation de Netanyahu sur l’Iran n’apporte « rien de nouveau »
Rechercher

Bob Corker : La présentation de Netanyahu sur l’Iran n’apporte « rien de nouveau »

Le président sortant de la Commission sénatoriale des relations extérieures nie l'importance du scoop du Mossad israélien, un "secret de Polichinelle" ; tous ne sont pas d'accord

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

Bob Corker, sénateur républicain du Tennessee (Crédit : US Congress/CC BY-SA/Wikimedia Commons)
Bob Corker, sénateur républicain du Tennessee (Crédit : US Congress/CC BY-SA/Wikimedia Commons)

WASHINGTON – Le principal sénateur républicain en matière de politique étrangère n’a pas semblé impressionné par le discours du Premier ministre Benjamin Netanyahu, lundi, détaillant le passé dissimulé de l’Iran en matière de développement des armes nucléaires, qualifiant les révélations de « rien de nouveau » et de « pas révolutionnaire ».

« Il n’y a rien de nouveau », a déclaré le sénateur Bob Corker, Républicain du Tennessee, dans une interview accordée à Bloomberg. « Nous connaissions les dimensions militaires éventuelles de leur programme jusqu’en 2003. L’administration Obama, quand elle négociait le JCPOA, a choisi de ne pas approfondir cette question ».

« Mais nous le savions tous, a-t-il ajouté. « Les activités qu’ils ont menées précédemment, est le plus grand secret connu de tous. Ce n’est donc pas vraiment révolutionnaire. Nous le savons depuis un certain temps. »

M. Corker, président sortant de la Commission sénatoriale des relations extérieures, est l’un des nombreux acteurs de pouvoir de Washington à peser dans le débat passionné sur la présentation par le Premier ministre israélien du scoop du renseignement israélien – et combien, ou peu, il ajoute au discours entourant l’efficacité de l’accord nucléaire iranien.

La position de M. Corker est résolument différente de celle de la Maison Blanche, qui a déclaré que l’information « fournit des détails nouveaux et convaincants sur les efforts déployés par l’Iran pour mettre au point des missiles pouvant être équipés d’armes nucléaires ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...