Bouclage depuis 19h, couvre-feu à partir de mercredi après-midi pour Pessah
Rechercher

Bouclage depuis 19h, couvre-feu à partir de mercredi après-midi pour Pessah

Le gouvernement a voté les mesures interdisant tout trafic interurbain pendant 4 jours ; les restrictions seront renforcées pour la nuit du seder ; Jérusalem est divisée en 7 zones

La police contrôle les conducteurs à un point de contrôle temporaire sur la route 1 à l'extérieur de Jérusalem, pour vérifier que les gens respectent les ordres du gouvernement concernant un confinement partiel pour empêcher la propagation du coronavirus. (Nati Shohat/Flash90)
La police contrôle les conducteurs à un point de contrôle temporaire sur la route 1 à l'extérieur de Jérusalem, pour vérifier que les gens respectent les ordres du gouvernement concernant un confinement partiel pour empêcher la propagation du coronavirus. (Nati Shohat/Flash90)

Le cabinet a approuvé mardi un bouclage et un couvre-feu pendant la fête de Pessah pour endiguer l’épidémie de coronavirus, ce qui obligera les Israéliens à rester dans leurs villes et autorisera la police à interpeller les contrevenants.

Les directives radicales exigeront également que les Israéliens commencent à porter des masques à l’extérieur à partir de dimanche.

Après une réunion de plusieurs heures, les ministres ont donné leur feu vert à une réglementation d’urgence qui interdira tout trafic interurbain de 19 heures du mardi au vendredi à 6 heures. Les supermarchés, les livraisons de nourriture et autres services essentiels continueront toutefois à fonctionner jusqu’au mercredi après-midi à 15 heures, puis pourront reprendre jeudi matin.

Lors du couvre-feu renforcé, qui coïncide avec le seder de Pessah, de mercredi à 15 heures à jeudi à 7 heures, les Israéliens se verront interdire de s’aventurer à plus de 100 mètres de leur domicile et toutes les entreprises du pays seront fermées.

Du jeudi matin au vendredi, les Israéliens seront à nouveau autorisés à se déplacer dans leurs villes pour leurs besoins essentiels, mais ne pourront pas quitter les limites de la ville. Des exceptions seront faites pour ceux qui n’ont pas de supermarchés et de pharmacies dans leur ville, mais ils ne pourront se rendre que dans la ville la plus proche disposant de ces services.

Les habitants de Jérusalem seront confinés pendant toute la durée du bouclage et du couvre-feu dans la zone de la ville où ils vivent, après que les responsables gouvernementaux ont établi une division de la ville – qui compte le plus grand nombre de cas de virus dans le pays – en sept secteurs.

Une carte fournie par le ministère de la Santé divise Jérusalem en sept régions. Les résidents ne seront pas autorisés à quitter leur région de mardi soir jusqu’à vendredi matin. (Crédit : ministère de la Santé)

Les masques obligatoires en extérieur à partir de dimanche

Un arrêté du ministère de la Santé approuvé par le cabinet des ministres obligera à partir de dimanche tous les Israéliens qui sortent de chez eux à porter des masques.

Cela ne s’appliquera pas au sein des domiciles des Israéliens ou sur les lieux de travail, à condition qu’ils respectent les mesures de distanciation sociale. Les masques pourront être fabriqués à la main, ou pourront consister en une écharpe placée sur le visage.

L’ordonnance, qui était auparavant une recommandation, entrera en vigueur dimanche à 7 heures du matin.

Selon les dispositions réglementaires, les transports publics dans tout le pays cesseront à 20h ce mardi et reprendront dimanche matin. La décision du gouvernement annule également tous les vols internationaux de mardi soir à dimanche, sauf si les compagnies aériennes reçoivent une autorisation spéciale des ministères des Transports et de l’Intérieur.

La mesure de couvre-feu ne s’étendra pas aux villes arabes, où la fête de Pâque n’est pas célébrée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...