Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

Cambridge : Une militante pro-palestinienne lacère un portrait de Balfour

La militante a aspergé de peinture rouge et lacéré avec ce qui semble être un cutter un tableau de 1914 signé Philip Alexius Laszlo et accroché sur un mur de Trinity College

Une combinaison de captures d'images tirées d'une vidéo publiée par le groupe de protestation Palestine Action le 8 mars 2024 montrant une activiste pulvérisant de la peinture rouge et lacérant un tableau de Lord Arthur James Balfour au Trinity College de Cambridge. (Crédit : Handout / Palestine Action / AFP)
Une combinaison de captures d'images tirées d'une vidéo publiée par le groupe de protestation Palestine Action le 8 mars 2024 montrant une activiste pulvérisant de la peinture rouge et lacérant un tableau de Lord Arthur James Balfour au Trinity College de Cambridge. (Crédit : Handout / Palestine Action / AFP)

Une militante du groupe Palestine Action a lacéré vendredi à l’université de Cambridge un portrait de Lord Arthur Balfour, ancien ministre britannique, auteur en 1917 d’une déclaration exprimant le soutien du Royaume-Uni à l’établissement d’un « foyer national pour le peuple juif » en Palestine.

Dans une vidéo mise en ligne sur X par le groupe, cette militante asperge de peinture rouge et lacère avec ce qui semble être un cutter, ce tableau de 1914 signé Philip Alexius Laszlo et accroché sur un mur de Trinity College.

La police a confirmé l’incident et précisé qu’une enquête avait été lancée. « Aucune arrestation n’a eu lieu à ce stade », a-t-elle précisé dans un communiqué.

Dans une déclaration transmise à l’AFP, le Trinity College « regrette les dégâts causés au portrait (…) durant les heures d’ouverture au public » de l’établissement.

Dans un communiqué, Palestine Action estime que cet acte « symbolise le bain de sang du peuple palestinien depuis la publication de la déclaration de Balfour en 1917 » et dénonce l’opération militaire israélienne à Gaza lancée par Israël en représailles à l’attaque sanglante du Hamas le 7 octobre dernier, qui a fait au moins 1 160 morts, la plupart des civils, selon un décompte de l’AFP à partir de sources officielles.

Après cinq mois d’une guerre dévastatrice, 30 960 personnes sont mortes à Gaza, selon les autorités du Hamas, et 1,7 million d’habitants ont été déplacés par les combats, selon l’ONU. Le Hamas est accusé de gonfler le nombre des victimes civiles et d’y inclure les Palestiniens tués par les roquettes tirées par les factions terroristes qui retombent dans la bande. Le Hamas ne fait pas non plus de distinction, dans ce bilan, entre les civils et les terroristes.

La déclaration Balfour, datant du 2 novembre 1917, est considérée comme un jalon important ayant favorisé la création d’Israël en 1948.

« Les Britanniques ont initié le nettoyage ethnique de la Palestine, réalisant l’objectif sioniste de construire leur ‘maison’ sur ce qui étaient des communautés, des villes, des villages, des fermes et des terres ancestrales palestiniennes », dénonce Palestine Action dans son communiqué.

La déclaration Balfour, adressée au Lord Walter Rothschild, éminent sioniste britannique, demandait également à ce que « rien » ne soit « fait qui puisse porter atteinte aux droits civils et religieux des communautés non juives en Palestine, ou aux droits et au statut politique dont les Juifs jouissent dans tout autre pays ».

Palestine Action se décrit comme un « réseau d’action directe » dont l’objectif est de dénoncer « la complicité britannique » avec l’État d’Israël, en particulier ses ventes d’armes.

En octobre des militants avaient recouvert de peinture rouge la façade du siège de la BBC à Londres, et en janvier, six membres du groupe avaient été arrêtés, soupçonnés d’avoir voulu perturber la Bourse de Londres.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.