Israël en guerre - Jour 148

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Carmela, 80 ans, et Noya Dan, 12 ans : La « Savta » qui gâtait sa fan d’Harry Potter

La grand-mère et la petite-fille, membres d'une famille du kibboutz Nir Oz, étaient présumées disparues depuis le massacre du 7 octobre 2023

Carmela Dan, 80 ans, dont le corps sans vie a été retrouvé après avoir été, dans un premier temps, portée-disparue suite au massacre perpétré par le Hamas au kibboutz Nir Oz, le 7 octobre 2023. (Autorisation)
Carmela Dan, 80 ans, dont le corps sans vie a été retrouvé après avoir été, dans un premier temps, portée-disparue suite au massacre perpétré par le Hamas au kibboutz Nir Oz, le 7 octobre 2023. (Autorisation)

On a un temps pensé que Carmela Dan, qui aurait fêté son 80e anniversaire mardi dernier, et sa petite-fille âgée de 12 ans, Noya Dan, avaient été prises en otage par des terroristes du Hamas le 7 octobre, au domicile de Carmela dans le kibboutz Nir Oz.

Mais le jeudi 19 octobre, leurs proches ont été informés que les restes de Carmela et de Noya avaient été identifiés.

Comme souvent, Noya Dan dormait à l’étage, chez sa grand-mère, en cette nuit du vendredi 6 octobre. Toutes deux étaient très proches.

« Carmela était une ‘savta’ comme les autres », témoigne sa cousine Abbey Onn, une habitante d’Herzliya qui se charge des relations avec les médias depuis les 12 derniers jours. « Elle cuisinait et la gâtait : ils formaient une famille très unie, ils vivaient tous dans le même kibboutz. »

Carmela Dan aimait ce qui est beau, ajoute Onn : elle avait une vraie passion pour le spectacle et la danse. D’ailleurs, la famille faisait souvent des vidéos.

Sa petite-fille, Noya, autiste, était une grande fan de Harry Potter.

Lorsque la photo de Noya, déguisée en élève de Poudlard et tenant un exemplaire de Harry Potter, est parvenue à l’auteure J.K. Rowling, elle a exprimé sur X son soutien à Israël et son désir que Noya soit libérée.

Carmela Dan était également réputée pour ses biscuits, ajoute Onn, dont la mère et Carmela étaient cousines germaines.

Dan était née en Israël d’un père américain né et élevé à Boston, dans le Massachusetts, et qui avait émigré en Israël il y a de cela 100 ans, un des membres fondateurs du kibboutz Ein Hashofet.

Elle souffrait de démence et de problèmes cardiaques et vivait au kibboutz Nir Oz, près de sa fille et de son gendre, qui sont divorcés et ont quatre enfants.

Le gendre de Dan, Ofer Calderon, et deux de ses trois enfants, Erez et Sahar, sont toujours portés disparus. Tous trois ont été vus pour la toute dernière fois en train de sauter par la fenêtre de leur abri et de prendre la fuite dans les champs du kibboutz, le 7 octobre.

Gaia Calderon, la fille aînée d’Ofer Calderon, a 21 ans et vit à Tel Aviv.
Hadas Calderon, l’ex-femme d’Ofer, se trouvait dans la pièce sécurisée de sa maison avec leur plus jeune enfant, et elle a tenu la porte fermée, ce qui a empêché le terroriste d’entrer, explique sa cousine Abbey Onn.

« Elle ne pouvait plus ouvrir la main, et son bras est constellé de bleus », explique-t-elle.

Noya, 12 ans, et sa mère, Galit Dan, s’étaient installées à Kissufim il y a de cela plusieurs mois, avec la sœur cadette de Noya. Elles se sont cachées dans leur pièce sécurisée et sont parvenus à garder la porte fermée face aux terroristes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.