Rechercher

Charte du Hamas – Le Hezbollah critique le groupe palestinien

Le groupe terroriste libanais condamne la nouvelle charte du groupe, et affirme que le Hamas doit “libérer” tout le territoire situé entre le Jourdain et la Méditerranée

Le cheikh Naim Qassem, chef adjoint du Hezbollah, au Liban, le 13 mai 2016. (Crédit : AFP/STRINGER)
Le cheikh Naim Qassem, chef adjoint du Hezbollah, au Liban, le 13 mai 2016. (Crédit : AFP/STRINGER)

Le groupe terroriste libanais du Hezbollah a fustigé mardi le document politique publié lundi par le Hamas, groupe terroriste gazaoui.

Le Hezbollah a rejeté l’acceptation de l’état palestinien sur les territoires conquis par Israël pendant la guerre des Six Jours de 1967.

Pendant une rencontre avec la délégation palestinienne au Liban, le cheikh Naim Qassem, l’adjoint de Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, a également souligné que le groupe terroriste devait « libérer » tous les territoires situés entre le Jourdain et la Méditerranée, soit Israël et la Cisjordanie, selon la radio publique israélienne.

Il a souligné que les Palestiniens devraient avoir le droit de revenir dans leurs anciennes maisons en Israël, a indiqué la radio.

La nouvelle politique du Hamas présente une formulation quelque peu adoucie sur Israël, tout en continuant à appeler à sa destruction.

Bien qu’il accepte la notion d’un état palestinien sur les territoires conquis par Israël en 1967, le Hamas refuse la fondation de l’Etat d’Israël, jugée « illégale », et affirme la revendication palestinienne sur toute la terre d’Israël et un droit au retour pour tous les descendants de réfugiés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...