Rechercher

Chevron a découvert un gisement de gaz naturel « significatif » au large de l’Égypte

L'opérateur des champs gaziers israéliens Leviathan et Tamar déclare que l'exploration du champ offshore égyptien en Méditerranée orientale a "rencontré des réservoirs de haute qualité"

Installations du champ de gaz naturel de Zohr, au large de la côte égyptienne. (Capture d'écran YouTube)
Installations du champ de gaz naturel de Zohr, au large de la côte égyptienne. (Capture d'écran YouTube)

Le géant américain de l’énergie Chevron, qui exploite les champs gaziers israéliens Tamar et Leviathan au large de la Méditerranée, a annoncé dimanche avoir fait une nouvelle découverte de gaz « significative » dans un champ offshore égyptien.

« Chevron est encouragé et enthousiasmé par le succès de ce premier puits d’exploration qui a rencontré des réservoirs de haute qualité et fait suite à l’entrée de Chevron dans le secteur amont égyptien en 2020 », a déclaré Clay Neff, président de Chevron International Exploration and Production. « La Méditerranée orientale dispose d’abondantes ressources énergétiques, et leur développement est le moteur de la collaboration stratégique dans la région. »

La nouvelle découverte de gaz est située sur le puits d’exploration Nargis-1, qui fait partie de la concession égyptienne de la zone offshore de Nargis, d’une superficie de 1 800 kilomètres carrés. Chevron, qui détient une participation de 45 %, est l’exploitant de la concession. Le Middle East Economic Survey a indiqué en décembre que la taille du nouveau puits était de 3,5 trillions de pieds cubes de gaz.

« Le puits Nargis-1 a rencontré environ 61 m de grès gazeux du Miocène et de l’Oligocène et a été foré par 309 m d’eau par le navire de forage Stena Forth », a déclaré Chevron dans un communiqué.

Cette annonce intervient alors que Chevron cherche à explorer d’autres voies pour vendre le gaz de la Méditerranée orientale, et que l’Égypte et Israël s’efforcent de devenir un centre énergétique dans la région.

Israël et l’Égypte sont devenus des exportateurs de gaz ces dernières années à la suite d’importantes découvertes en mer, alors que l’Europe est déterminée à se sevrer de sa dépendance aux importations de gaz russe à la suite de l’invasion de l’Ukraine.

En juin, Israël, l’Égypte et l’Union européenne ont signé un protocole d’accord qui permettra à Israël d’exporter son gaz naturel vers l’UE pour la première fois. Selon cet accord, le gaz israélien sera fourni à l’UE via les usines égyptiennes de gaz naturel liquéfié (GNL).

Chevron détient 39,66 % des parts du réservoir de gaz israélien Leviathan, l’une des plus grandes découvertes de gaz en eaux profondes au monde, qui contient une quantité de gaz estimée à 22 000 milliards de pieds cubes.

Parallèlement, Chevron a signé l’année dernière un accord avec la compagnie gazière publique égyptienne Egyptian Natural Gas Holding Company (EGAS) pour explorer le transport, l’importation, la liquéfaction et l’exportation de gaz naturel de la Méditerranée orientale.

Chevron, qui exploite également le champ gazier de Tamar au large de la côte méditerranéenne d’Israël et y détient une participation de 25 %, a annoncé en décembre une décision finale d’investissement (FID) nécessaire pour procéder à la première phase d’expansion de la production de gaz naturel afin de répondre à la demande intérieure croissante et de stimuler les exportations vers l’Égypte. Dans le cadre de la décision finale d’investissement, les partenaires de la plateforme de gaz naturel Tamas, située à environ 90 kilomètres à l’ouest de Haïfa, devraient investir quelque 673 millions de dollars dans un projet d’expansion de la production de gaz du champ offshore.

L’exploitation du gaz naturel a mis Israël sur la voie de l’indépendance énergétique – et l’a protégé du pire de la crise énergétique déclenchée par la guerre russe en Ukraine cette année – dans un pays disposant de peu de ressources naturelles.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.