Chypre examine une demande d’Israël de construire un port pour Gaza
Rechercher

Chypre examine une demande d’Israël de construire un port pour Gaza

Le plan prévoit la construction d'une jetée pour des cargos transportant des marchandises destinées à la bande de Gaza, située à environ 400 km des côtes chypriotes

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman fait une déclaration aux médias lors de sa visite à Katzrin, le 11 mai 2018. (Basel Awidat/Flash90)
Le ministre de la Défense Avigdor Liberman fait une déclaration aux médias lors de sa visite à Katzrin, le 11 mai 2018. (Basel Awidat/Flash90)

Chypre a dit mardi examiner une demande d’Israël de construire une installation portuaire sur l’île méditerranéenne pour le transport de marchandises à destination des Palestiniens de la bande de Gaza sous blocus israélien et egyptien.

« Une demande est à l’étude », a indiqué à des journalistes Klelia Vassiliou, porte-parole du gouvernement chypriote.

Selon des médias israéliens, le ministre de la Défense Avigdor Liberman a fait cette proposition lors de sa visite la semaine dernière à Chypre.

Le plan prévoit la construction d’une jetée pour des cargos transportant des marchandises destinées à la bande de Gaza, située à environ 400 km des côtes chypriotes.

L’enclave palestinienne est contrôlée par le Hamas, mouvement terroriste islamiste, depuis plus de dix ans.

Le bureau de M. Liberman a fait état mardi de « nombreuses initiatives » visant à améliorer les conditions de vie à Gaza, enclave de deux millions d’habitants éprouvée par le Hamas, les guerres, la pauvreté, le chômage, la réclusion et les pénuries d’eau et d’électricité.

« Le ministre de la Défense et l’appareil sécuritaire, aux côtés d’acteurs de la communauté internationale, lancent de nombreuses initiatives visant à changer la réalité dans la bande de Gaza », a indiqué un porte-parole de son bureau.

« Toute idée présentée pour améliorer la situation humanitaire sera conditionnée au fait de résoudre la question des captifs (Israéliens détenus à Gaza, ndlr) » et de soldats portés disparus depuis 2014, a-t-il néanmoins ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...